•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des sinistrés attendent toujours des permis de rénovation à Rigaud

Un terrain à Rigaud, boueux après les inondations

Un terrain à Rigaud, boueux après les inondations

Photo : Radio-Canada / Francis Labbé

Radio-Canada

Durement touchés par les inondations au printemps, les sinistrés de Rigaud en Montérégie expriment leur frustration face à la lenteur de la Ville à leur délivrer des permis pour la rénovation ou la reconstruction de leur propriété.

Impatients, certains sinistrés songent à entamer les travaux, mais le maire les met en garde.

Si les gens font des travaux dans leurs résidences sans permis, il n'y aura pas d'argent pour vous soutenir.

Hans Gruenwald fils, maire de Rigaud

Peu de dossiers réglés

La Ville de Rigaud explique que cette situation n’est pas entièrement de son ressort. Les sinistrés ont reçu une visite d’un inspecteur du ministère de la Sécurité publique, qui doit établir un rapport avant qu’il ne soit transmis à la Ville. Rigaud en a reçu une trentaine et a remis quatre permis de démolition et trois permis de rénovation sur un total de 238 dossiers.

Nous avons besoin de nos permis, parce que l’hiver s’en vient.

Jeannine Landry, comité des citoyens de Rigaud

Ce qui ajoute à l’impatience de Mme Landry, ce sont les mises en garde des contacteurs pour qui il sera difficile de refaire une fondation en béton à partir du 15 décembre.

Il y a 5000 dossiers ouverts, rappelle la directrice générale de la Ville.

Il y a beaucoup de gens impliqués. Les structures n’étaient pas là pour recevoir tout ça, autant ici qu’au niveau du ministère.

Chantal Lemieux, directrice générale de la Ville de Rigaud
 

La Ville en appelle à la patience et à la prudence. Les sinistrés qui ont déjà entrepris des travaux de rénovation sans permis risquent de ne pas être remboursés si les autorités décident de démolir la propriété.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société