•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Valérie Plante se définit comme « l'homme de la situation » pour la mairie de Montréal

L'affiche publicitaire de Valérie Plante

L'affiche publicitaire de Valérie Plante

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le parti Projet Montréal lance une première campagne publicitaire en vue des élections municipales de novembre prochain.

Un immense placard avec une photo de la chef et le texte « L'homme de la situation. Valérie Plante. Mairesse de Montréal. » est visible depuis mardi matin aux abords du pont Jacques-Cartier.

Invité à commenter, le maire Denis Coderre a déclaré que la publicité avec « l'homme de la situation » était un beau compliment pour les années 80. La principale intéressée, elle, dit qu’elle voulait attirer l’attention.

C’est un pied de nez, c’est un clin d’œil. Au final, l’homme de la situation c’est une personne en qui l'on a confiance, qui est capable de voir les problèmes et les régler, et ça je peux m’identifier à tous ces qualificatifs-là.

Valérie Plante, chef de Projet Montréal

Elle croit qu’à l’instar des Parisiens, qui ont Anne Hidalgo comme mairesse, les Montréalais sont prêts à élire une femme.

« J’ai bien confiance que le 5 novembre on va dire "la femme de la situation" », affirme-t-elle en souriant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !