•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Valérie Plante se définit comme « l'homme de la situation » pour la mairie de Montréal

Chargement de l’image

L'affiche publicitaire de Valérie Plante

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le parti Projet Montréal lance une première campagne publicitaire en vue des élections municipales de novembre prochain.

Un immense placard avec une photo de la chef et le texte « L'homme de la situation. Valérie Plante. Mairesse de Montréal. » est visible depuis mardi matin aux abords du pont Jacques-Cartier.

Invité à commenter, le maire Denis Coderre a déclaré que la publicité avec « l'homme de la situation » était un beau compliment pour les années 80. La principale intéressée, elle, dit qu’elle voulait attirer l’attention.

« C’est un pied de nez, c’est un clin d’œil. Au final, l’homme de la situation c’est une personne en qui l'on a confiance, qui est capable de voir les problèmes et les régler, et ça je peux m’identifier à tous ces qualificatifs-là. »

— Une citation de  Valérie Plante, chef de Projet Montréal

Elle croit qu’à l’instar des Parisiens, qui ont Anne Hidalgo comme mairesse, les Montréalais sont prêts à élire une femme.

« J’ai bien confiance que le 5 novembre on va dire "la femme de la situation" », affirme-t-elle en souriant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !