•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La LCF distribue des chandails prônant la diversité au lendemain des émeutes de Charlottesville

Le commissaire de la LCF, Randy Ambrosie, et le receveur des Roughriders de la Saskatchewan, Chad Owens,
Le commissaire de la LCF, Randy Ambrosie, et le receveur des Roughriders de la Saskatchewan, Chad Owens, montrent leurs chandails portant le slogan « La diversité, c'est notre force ». Photo: LCF
Radio-Canada

La Ligue canadienne de football (LCF) a souhaité envoyer un message d'honneur et de fierté en distribuant des chandails portant le slogan « La diversité, c'est notre force " plus tôt qu'à la date prévue, en réponse aux émeutes et à la violence raciale à Charlottesville, en Virginie, au cours du week-end.

Le directeur des communications de la LCF, Paulo Senra, a déclaré que les chandails ont été remis aux joueurs et aux entraîneurs des Roughriders de la Saskatchewan et des Lions de la Colombie-Britannique avant leur match dimanche pour qu'ils les portent lors des échauffements.

La réponse en ligne a été immédiate et positive.

 

Les chandails affichent, à l'avant, le slogan et à l'arrière, les noms de nombreux anciens joueurs de la LCF de diverses origines religieuses et ethniques.

Des chandails initialement prévus pour l'automne

Les chandails devaient initialement être distribués à l'automne, a déclaré Paulo Senra.

« À l'occasion du 150e anniversaire de la Confédération, nous voulions souligner les valeurs importantes de notre pays et les parallèles avec notre ligue », a-t-il déclaré par courriel. Le slogan " La diversité, c'est notre force " a finalement été choisi en raison de la façon dont il incarne l'histoire de la LCF et de ses joueurs. ».

Au cours du week-end dernier, des violences ont éclaté lors d'un rassemblement de nationalistes blancs à Charlottesville. Alors que des centaines de néonazis, de skinheads et de membres du Ku Klux Klan marchaient avec des torches au nom de la « fierté blanche », des centaines de manifestants se sont opposés au rassemblement. Un homme de 20 ans est accusé d'avoir lancé volontairement sa voiture au milieu des manifestants, tuant Heather Heyer, 32 ans.

Paulo Senra a déclaré qu'après l'éruption de violence la direction de la LCF a décidé de distribuer les chandails plus tôt.

« L'idée de distribuer les chandails dimanche en Saskatchewan a été une réponse directe à ces événements, et une façon de plus pour la LCF de montrer que, si nous ne sommes pas parfaits, nous sommes ouvertement contre la haine et le fanatisme et défendons la diversité et l'inclusion », a déclaré M. Senra.

Les membres du personnel de la ligue ont alors changé de vol et ont emporté avec eux des boîtes remplies de chandails en Saskatchewan.

L'exemple Khan

Le nom de l'ancien joueur des Blue Bombers de Winnipeg Obby Khan figure sur ces chandails. L'ancien bloqueur de ligne offensif a joué dans la LCF pendant huit ans et a été l'un des premiers joueurs musulmans de la Ligue.

« Ça me touche personnellement. Ça me fait chaud au cœur de voir mon nom. Mon père est décédé il y a des années et mon frère m'a envoyé un message texte disant :"Papa serait fier." »

« Mais je suis également très fier et honoré que la Ligue canadienne de football soit une ligue aussi diversifiée, qu'elle distribue ces chandails aujourd'hui et maintenant, pour souligner la diversité et la beauté de notre ligue canadienne et refléter le Canada ».

Obby Khan a déclaré qu'être musulman dans la LCF a favorisé des discussions respectueuses et honnêtes dans le vestiaire et sur le terrain.

« Beaucoup de joueurs, en particulier les Américains, se renseignaient », raconte l'ancien joueur.

Discussion dans les vestiaires

« Nous avions des discussions dans les vestiaires ouvertes et honnêtes sur ce que cela signifie d'être musulman et de pratiquer l'islam dans le vestiaire, sur un terrain de football et en sur le plan personnel. »

« Un joueur m'a dit : "Obby, avant de vous rencontrer, je pensais que tous les musulmans étaient des terroristes. Étant né aux États-Unis, je pensais que tous les musulmans détestaient les Américains et l'Occident." »

« Cela a ouvert le dialogue avec beaucoup de gens, et j'ai aimé cela », ajoute Obby Khan.

La LCF a déclaré que les chandails seraient offerts pendant un temps limitée à l'occasion du 150e anniversaire de la Confédération, mais que devant la forte demande en ligne, elle espère qu'ils le soient dans les prochaines 24 heures.

« Cela n'a pas été conçu comme un moyen de faire de l'argent ou même de vendre des chandails. Il s'agissait d'envoyer un message et de diffuser des valeurs que notre ligue et notre pays ont en commun », indique M. Senra. « Beaucoup de nos partisans nous disent qu'ils veulent diffuser ce message en obtenant un chandail, et nous travaillons pour faire en sorte que cela soit possible. »

Manitoba

Football