•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La santé psychologique des enfants liée à l'instinct maternel

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2003 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des chercheurs de l'Université McGill démontrent que les soins maternels ont une influence sur le développement psychologique des enfants et sur leur façon de gérer le stress, une fois adultes.

Des chercheurs de l'Université McGill ont démontré que les soins que les mères donnent à leurs enfants ont une influence sur le développement psychologique de ces derniers et sur leur façon de gérer le stress, une fois adultes.

Selon l'équipe du professeur Michael Meaney, les rats qui ont été léchés affectueusement et de façon régulière par leur mère ont développé moins d'anxiété et de crainte une fois adultes que les rats qui avaient été plus ou moins ignorés.

En effet, le léchage assidu des rates aurait activé dans le cerveau des ratons la production d'un gène reconnu pour ses effets calmants lors de situations stressantes.

De nombreuses études effectuées dans le passé avaient établi un parallèle entre l'instinct maternel et la santé mentale future des enfants. Toutefois, l'étude sur les rats a permis d'établir pour la première fois que ce sont les soins maternels qui provoquent les changements, tout en identifiant précisément les transformations dans le cerveau des petits qui produisent les effets en question sur les rats devenus adultes. Il reste maintenant à déterminer comment ces travaux peuvent s'appliquer aux humains.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.