•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mi-août : une période cruciale pour l'adoption de chats à la Winnipeg Humane Society

La famille Woychuk  en compagnie d'un chat à la Winnipeg Huamne Society

La famille Woychuk qui s’est tournée vers la WHS pour adopter un nouvel animal de compagnie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Chaque année, la mi-août est une période achalandée pour la Winnipeg Humane Society (WHS). L'organisme en appel à la générosité des citoyens pour adopter un félin en raison du manque d'espace pour accueillir plus de 430 chats sans domicile.

Pour la première fois en 10 ans, la Winnipeg Humane Society a temporairement dû placer des chats dans des cages portatives faute d’espace pour quelques 437 chats qui devront trouver une nouvelle maison.

« De nouvelles politiques nous obligent à soigner les chats avec certains troubles de santé dans nos établissements. Plus d’espace est nécessaire puisque nous devons isoler un certain temps ces animaux pour éviter toute contamination. Nous avons aussi réduit de 25% le nombre d’animaux euthanasiés depuis les trois dernières années », explique le coordonnateur des communications, Kyle Jahns.

Le nombre élevé de chats sans refuge n’est toutefois pas hors norme à ce temps de l’année. « La période de reproduction des félins a lieu au printemps et à l’automne et la gestation dure environ un mois. Nous avons donc beaucoup de chats âgés de quelques mois prêts à trouver un foyer d’accueil », mentionne Kyle Jahns.

Le coordonnateur des communications, Kyle JahnsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le coordonnateur des communications Kyle Jahns explique que de nouvelles politiques nous obligent à soigner les chats dans nos établissements aux pris avec certains troubles de santé.

Photo : Radio-Canada

L’organisme a lancé un appel à l’aide via sa page Facebook le 11 août et permet l’adoption de certains chats sans frais. « Tous les félins sont stérilisés, tatoués et vaccinés. Un service d’accompagnement pour les nouveaux propriétaires est aussi offert pour aider avec les soins spécifiques », ajoute Kyle Jahns.

Un appel à l’aide qui a touché la famille Woychuk qui s’est tournée vers la WHS pour adopter un nouvel animal de compagnie . « C’est la première fois que nous venons à la WHS pour adopter un chat. Je crois que c’est une bonne façon de joindre l’utile à l’agréable et trouver un chat dans le besoin qui répond à nos critère de recherches », confie la mère de famille, Sheryl Woychuk.

La WHS bénificie de l’aide de plus de 700 bénévoles et reçoit des dons afin de combler ses besoins et ses coûts d’opération de plus de 5M$.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !