•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rouler des centaines de kilomètres pour vivre la passion du soccer

Un jeune donne un coup de pied sur un ballon de soccer.

Pas moins de 400 joueurs de soccer participent au 37e tournoi Mini-Mundial de Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada

Les amateurs de soccer de la Côte-Nord se sont donné rendez-vous en fin de semaine à Sept-Îles pour le 37e Mini-Mundial. Si le soccer est toujours populaire dans la région, faire jouer des équipes situées à 450 kilomètres les unes des autres constitue tout un défi.

Un texte de Jean-Louis Bordeleau

Pas moins de 400 joueurs, répartis en cinquante équipes en provenance de Havre-Saint-Pierre, de Port-Cartier, de Baie-Comeau et de Sept-Îles compétitionnent sous les couleurs de pays du monde.

L'objectif c'est vraiment d'avoir du plaisir en jouant au soccer et de permettre de jouer des matchs, pas seulement avec les équipes habituelles.

Denis Clements, organisateur du Mini-Mundial
Une entraîneuse et un joueur de soccer se félicitent.

« L'objectif du tournoi Mini-Mundial c'est d'avoir du plaisir en jouant au soccer », explique l'organisateur du tournoi Denis Clements.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Les organisateurs doivent composer avec la distance qui sépare les villes pour s'assurer que les jeunes puissent entretenir leur passion.

Par exemple, les jeunes de quatre ans ont, cette année, étés invités à participer au tournoi. Près de 80 jeunes joueurs ont répondu à l'appel, ce qui fait dire à Denis Clements que « le soccer, ça va être populaire pour le futur ».

Près de 1 200 jeunes s'adonnent au soccer sur la Côte-Nord, selon lui.

Ce qui nous permet peut-être de garder ces jeunes-là, c'est de s'adapter.

Denis Clements, organisateur du Mini-Mundial

L'organisation du tournoi permet aussi d'avoir des équipes mixtes jusqu'à 16 ans. Denis Clements note « une légère augmentation » du nombre d'inscriptions depuis l'entrée en vigueur de la mesure.

Nouvelle ligue

Une des façons de nourrir la passion des jeunes joueurs de soccer, c'est de leur permettre de disputer davantage de parties. C'est dans cette optique qu'une ligue régionale nord-côtière de soccer a été mise sur pied cet été.

C'est avec des tournois comme ça, avec la ligue, que des jeunes vont se dire : ''Je pourrais commencer à jouer au soccer, ça va être plaisant'', puis c'est comme ça qu'on va avoir plus de monde puis qu'on va développer la culture du soccer.

Nicolas Nantais, entraîneur

« On a du voyagement à faire un peu, mais au moins ça nous permet de jouer quelques matchs », témoigne Linda Nobert, entraîneuse d'une équipe de Havre-Saint-Pierre.

Côte-Nord

Activités sportives