•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cool Dad, la course qui valorise les pères

Cool Dad, la course qui valorise les pères. Le reportage de Marie Maude Pontbriand.
Radio-Canada

Ils étaient plus de 6000 pères et grands-pères, accompagnés de leur progéniture, à participer à la course Cool Dad samedi à Saint-Gabriel-de-Valcartier.

Cordes à Tarzan, glissades, visite de chars d’assaut : les activités au menu ne manquaient pas pour stimuler les participants, arrivés sur le coup de 8 h. Une montagne de bulles à savon et une autre de neige conservée depuis février avaient été construites pour l’occasion.

« C’est le plus gros happening de paternité active au Québec », affirme le blogueur Jean-François Bessette, qui a lancé le mouvement.

Le parcours de 2,5 km ne s’adresse pas nécessairement aux sportifs aguerris. « Ça s’appelle une course, mais c’est l’excuse pour se retrouver seul avec son enfant seul dans le bois […] Après la course, les participants se douchent, se changent et encouragent les autres participants. »

Il y a même des grands-papas qui relèvent le défi avec leur fils de 40 ans et leur petit-fils d’une douzaine d’années.

Jean-François Bessette,fondateur du mouvement Cool Dad
Des pères traversent une montagne de mousse avec leur enfant à l'événement Cool DadDes pères traversent une montagne de mousse avec leur enfant à l'événement Cool Dad Photo : Radio-Canada / Marie Maude Pontbriand

Réponse à un besoin

Jean-François Bessette a lancé le blogue Cool Dad il y a près deux ans. L’idée est née lors d’un voyage de pêche.

« J'étais dans la chaloupe avec mon ami, explique-t-il. Après une demi-heure, on s’est mis à parler de nos enfants […] On s’est dit qu’il manquait de ressources pour les pères. À chaque fois qu’on cherche des conseils ou des suggestions d’activités, c’est toujours écrit par des mamans, pour des mamans. »

L’idée derrière Cool Dad est donc d’inciter les pères à mieux s’assumer dans leur rôle. « Je pense qu'il y a un manque au niveau de la paternité active. L’idée, c’est de dire : "Les gars, vous faites une bonne job". »

Des participants sur la ligne de départ.Des participants sur la ligne de départ. Photo : Radio-Canada

« On veut pousser les gars à dire, si tu es capable de faire presque 3 km dans la boue avec tes enfants à grimper des trucs, si tu es capable de tout faire ça tout seul avec ton enfant, l'amener au restaurant ou au parc après [tu peux faire beaucoup plus parce que] c'est super facile. »

Depuis, le mouvement lancé par Jean-François Bessette a suscité un engouement de taille sur la toile : la page Facebook de Cool Dad est aujourd’hui suivie par plus de 200 000 internautes.

Québec

Sports