•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une application mobile pour la cuisine de rue à Québec

L'application Camarad affiche maintenant la position géographique des camions restaurants.

L'application Camarad affiche maintenant la position géographique des camions restaurants.

Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Chose promise, chose due : les restaurateurs de cuisine de rue de Québec ont maintenant une application mobile pour permettre aux clients de les repérer plus facilement.

Un texte de Carl Marchand

Depuis le début du projet pilote en juin, les citoyens devaient se rendre sur le site web de la Ville de Québec pour connaître l’horaire et l'emplacement des camions. Or, l'information avait fortement besoin d'être mise à jour en temps réel.

« Les citoyens ne savaient pas qu'on n'était pas obligés d'être dans les parcs, explique Guy Lévesque, propriétaire de la Saga cuisine nomade. Si on a des événements, on les couvre d'abord parce que c'est ça qui est le plus payant. »

Application gratuite

Du bout des doigts, le restaurateur peut faire savoir où il se trouve, alors qu'il lui fallait auparavant le faire sur Facebook.

« S'il pleut, je me déconnecte et je ne suis plus sur la carte et nous ne sommes pas ouverts », illustre M. Lévesque.

Les restaurateurs ont choisi la plateforme Camarad mise au point par une entreprise de Québec et déjà utilisée pour repérer les radars photo à distance. Ils n'ont rien à débourser pour son utilisation.


Guy Lévesque, propriétaire de la Saga cuisine nomade, en train de préparer une commandeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Guy Lévesque, propriétaire de la Saga cuisine nomade

Photo : Radio-Canada / Carl Marchand

« C'est un cadeau tombé du ciel. On en profite. »

— Une citation de  Guy Lévesque, propriétaire de la Saga cuisine nomade

Pour l'entreprise Camarad, recruter chez les restaurateurs permet de donner un deuxième souffle à l'application qui compte 10 000 utilisateurs uniques chaque mois.

« Nous, on augmente le nombre d'utilisateurs de notre application. En même temps, on la bonifie et on la fait connaître et eux, ça leur permet d'identifier quand ils sont présents et d'avoir plus de clientèle », précise Nagib El Mansouri, porte-parole de l'application Camarad.


Nagib El Mansouri, porte-parole de l'application Camarad, en train de consulter son téléphone près d'un camion de cuisine de rueAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Nagib El Mansouri, porte-parole de l'application Camarad

Photo : Radio-Canada

« Étant donné qu'on avait déjà la plateforme, on s'est dit que c'était du win win. Tu me grattes le dos, je gratte le tien. »

— Une citation de  Nagib El Mansouri, porte-parole de l'application Camarad

Guy Lévesque qualifie la première saison de cuisine de rue à Québec de « positive », mais le volume de travail et les nombreux ajustements laissaient peu de temps pour se pencher sur le développement d'une application mobile.

« On aurait probablement regardé ça cet hiver, mais on a eu plusieurs offres dont celle de Camarad qui était gratuite », conclut-il.

Pour le moment, cinq des sept restaurateurs qui participent au projet pilote de cuisine de rue ont adhéré à l'application mobile.

Avec les informations de Maxime Corneau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !