•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville offre plus de 20 % d'augmentation sur 7 ans aux agents du SPVM

Le reportage de Pascal Robidas

Les 4600 policiers de Montréal recevront des augmentations salariales de plus de 20 % sur sept ans s'ils acceptent l'entente de principe conclue plus tôt cet été par leur syndicat avec l'administration Coderre, selon des chiffres obtenus par Radio-Canada.

Les membres de la Fraternité des policiers et policières de Montréal, qui se prononcent cette semaine sur cette proposition de contrat de travail, recevraient ainsi des hausses salariales de :

  • 2,25 % pour 2015;
  • 2,25 % pour 2016;
  • 5,25 % pour 2017;
  • 2,75 % pour 2018;
  • 3,25 % pour 2019;
  • 2,75 % pour 2020;
  • 2,25 % pour 2021.

Ces augmentations incluent l’augmentation du salaire de base, l’augmentation de la « prime de métropole » et une nouvelle prime de « niveau de service », selon ce qu’indique le syndicat à ses membres.

Si l’entente est ratifiée, la cotisation au régime de retraite des policiers passera graduellement de 7 %, en date du 1er janvier dernier, à 13,75 % le 1er janvier 2020. La cotisation de la Ville sera ramenée au même niveau.

À compter du 1er janvier 2020, le coût du régime de retraite sera donc réparti à parts égales, comme le requiert la loi 15 adoptée par le gouvernement Couillard.

Avant l'adoption de cette loi, le taux de cotisation des syndiqués était de 7 %, contre 21 % pour la Ville.

Selon le syndicat, une partie de l'augmentation de salaire proposée sert précisément à compenser l'augmentation importante de la cotisation des policiers à leur régime de retraite.

Le contrat de travail à l’étude prévoit également que la gestion de la circulation sera confiée à 75 % à des cadets, les 25 % restants demeurant du ressort de patrouilleurs.

À l’heure actuelle, cette tâche est assurée par des agents, en heures supplémentaires, ce qui entraîne des coûts importants pour les contribuables.

Plus tôt cet été, les syndiqués de la Sûreté du Québec ont ratifié un contrat de travail prévoyant des augmentations de 17,5 % sur sept ans. Ces syndiqués assumaient cependant le tiers du coût de leur régime de retraite.

Le résultat du vote des policiers de Montréal devrait être connu jeudi soir.

Avec les informations de Pascal Robidas

Société