•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Il y a 20 ans disparaissaient Marie-Soleil Tougas et Jean-Claude Lauzon

    Jean-Claude Lauzon et Marie-Soleil Tougas

    Photo : Radio-Canada

    Radio-Canada

    Le 10 août 1997, un accident tragique fauche la vie de la comédienne Marie-Soleil Tougas et du cinéaste Jean-Claude Lauzon. Lors d'un voyage de pêche dans le Grand Nord du Québec, l'avion du couple s'écrase. Retour sur une disparition qui a frappé l'imaginaire des Québécois.

    Le journaliste Philippe Schnobb relate le drame dans un reportage du Téléjournal du 11 août 1997. Au lendemain de la tragédie, on commence à en savoir un peu plus, comme le mentionne l’animatrice Céline Galipeau à l’ouverture du bulletin de nouvelles. Le petit avion du couple, piloté par Jean-Claude Lauzon, s’est écrasé à une centaine de kilomètres de Kuujjuaq, dans le Nord-du-Québec. Jean-Claude Lauzon était un pilote aguerri, mais, comme l’explique Jean-Claude Roy, spécialiste de l’aviation, les conditions n’étaient pas favorables pour le vol.

    Les comédiens Gaston Lepage et Patrice L’Écuyer accompagnaient le couple à bord d’un autre avion. Lorsque le Cessna de Marie-Soleil Tougas et Jean-Claude Lauzon a heurté une colline et s’est écrasé, les deux comédiens ont assisté à l’accident, impuissants. Ils raconteront cette expérience troublante en conférence de presse, quelques jours plus tard.

    Marie-Soleil Tougas avait 27 ans lorsqu’elle a trouvé la mort aux côtés de son conjoint Jean-Claude Lauzon, qui était âgé de 43 ans.

    Marie-Soleil Tougas, l’enfant de la télévision

    • Marie-Soleil Tougas grandit sous les yeux des téléspectateurs, au gré des différents personnages qu’elle incarne : d’abord la fillette dans Peau de banane, puis l’adolescente dans Chop Suey et la jeune femme dans Chambre en ville et Jasmine.
    • Elle coanime également l’émission Fort Boyard ainsi que l’émission jeunesse Les Débrouillards en compagnie de Gregory Charles.
    • Elle tient le rôle de porte-parole dans de nombreuses campagnes, dont la campagne Éduc'alcool.
    • Elle anime pendant six ans les téléthons d’Opération Enfant Soleil.

    Jean-Claude Lauzon, l’enfant terrible du cinéma québécois

    • Avec son urgence de créer, son immense besoin d’être reconnu et ses propos provocateurs, Jean-Claude Lauzon incarne l’image de l’artiste rebelle qui ne fait pas de concessions et qui va au bout de son art.
    • Il réalise deux longs métrages : Un zoo la nuit en 1987 et Léolo en 1992. Les deux films, d’une facture très personnelle, obtiennent un succès auprès du public et de la critique.
    • À la surprise générale, Jean-Claude Lauzon délaisse le cinéma pour retourner à la publicité. Il travaillera dans ce domaine jusqu’à son décès.
    Encore plus de nos archives 

    Commentaires fermés

    L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

    Archives

    Arts