•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Dolbeau-Mistassini se lance en politique fédérale

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert

Photo : Radio-Canada / SRC

Radio-Canada

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert, a confirmé lundi, par voie de communiqué, qu'il sera candidat à l'investiture du Parti libéral du Canada dans Lac-Saint-Jean.

Pour le moment, la date de l’élection partielle demeure inconnue. Celle-ci sera nécessaire en raison du départ du député conservateur Denis Lebel, qui a annoncé en juin dernier qu’il quittait la vie politique.

« Mes intentions pour les prochaines années sont de demeurer en politique active et de jouer un rôle déterminant pour le développement de ma ville et ma région », a indiqué Richard Hébert en entrevue à Café, boulot, Dodo.

Le maire Richard Hébert affirme que sa décision a été motivée par sa rencontre avec le premier ministre Justin Trudeau le 26 juillet.

La rencontre a été brève, mais aussi extrêmement chaleureuse et remplie d'espoir. [...] Nous avons parlé des nouveaux défis qui se présentent. Cette conversation-là a été déterminante pour moi.

Richard Hébert, maire de Dolbeau-Mistassini

« J'ai un important réseau de relations. Je suis reconnu comme étant organisé, passionné et persévérant. J'ai une bonne force de travail d'équipe. Je pense avoir toutes les qualités pour faire une différence dans Lac-Saint-Jean », a fait savoir le maire de Dolbeau-Mistassini.

Richard Hébert dit avoir l’appui de nombreux acteurs politiques et socio-économiques du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il soutient aussi avoir été sollicité par plusieurs groupes lui demandant de poser sa candidature.

Autres intéressés

Au moins trois autres personnalités politiques sont intéressées par l'investiture du Parti libéral du Canada, dont le maire de Desbiens, Nicolas Martel, l'ancien chef de Mashteuiatsh, Gilbert Dominique, et l'ancienne vice-chef de ce conseil de bande, Marjolaine Étienne.

Personne n'a encore manifesté son intention de représenter le Parti conservateur pour le moment.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique