•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La culture métisse célébrée à Saint-Laurent

Des gens assis dans des gradins extérieurs.

Beaucoup de curieux se sont déplacées pour assister au Mud Bogs, une course de camionette dans la boue.

Photo : Radio-Canada / Patricia Bitu Tshikudi

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'héritage métis a été à l'honneur cette fin de semaine à Saint-Laurent, au Manitoba. Pour la dernière journée des Jours Métis, la course populaire de camionnettes dans la boue, communément appelée le Mud Bogs, attire des centaines de curieux des quatre coins de la province.

Un texte de Patricia Bitu Tshikudi

Dans le parc Métis du village de Saint-Laurent, la musique joue à plein régime.

Il est midi, et une foule de curieux est déjà massée autour des clôtures installées en périphérie d’un grand bassin de boue, aménagé pour l’occasion.

L’attraction de la journée, c’est le Mud Bogs, une course de camionnettes dans la boue.

Une camionnette prise dans la boue lors de la course Mud bogs à Saint-Laurent.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une camionnette dans la boue à Saint-Laurent.

Photo : Gracieuseté de Bianca Carrière / Bianca Carrière

L’objectif des participants est de traverser une grande mare de boue cahoteuse le plus rapidement possible. « Il va y avoir à peu près 50 trucks, aujourd’hui. On pense avoir à peu près 3500 personnes », estimait Bernadette St. Goddard, du comité organisateur des Jours Métis.

Les amateurs de Mud Bogs, une activité très populaire à la campagne, viennent des quatre coins de la province. « On avait [des participants] de Pine Falls hier, on en a eu du Yukon, de Sandy Bay, de tout le nord, de Winnipeg, on en a eu de l’Alberta », dit Bernadette St. Goddard.

Stefan Rey est originaire de Saint-Claude. Cela fait quatre ans qu’il participe à la course avec son copilote, Kyle Buors.

Deux hommes accotés à une camionnette.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Stefan Rey et Kyle Buors participeront à la course Mud Bogs à Saint-Laurent dans le cadre des Jours Métis

Photo : Radio-Canada / Patricia Bitu Tshikudi

« Je pense que c’est juste le fun, c’est le fun pour les gamins de venir voir les gros trucks, puis jouer dans la boue, puis ça fait une sortie pour la famille. »

— Une citation de  Stefan Rey, participant à la course
Un groupe d'enfants à Saint-LaurentAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les Jours Métis de Saint-Laurent, c'est une occasion pour les familles d'en profiter.

Photo : Radio-Canada / Patricia Bitu Tshikudi

Selon Bernadette St. Goddard, le succès de cette année repose sur le fait que les activités des Jours Métis ont été rapatriés au parc Métis du village.

En effet, à l'origine, les Jours Métis étaient célébrés au parc Métis de Saint-Laurent. Or, pendant presque neuf ans, toutes les activités ont eu lieu dans le centre récréatif du village. « L’affaire, c’est que pour une secousse, c’était au Metis gounds, pis au Rec. Center, mais là on l’a ramené au Metis grounds, puis le monde aime bien ça », explique Mme St. Goddard.

La fête des Métis de Saint-Laurent, c’est trois jours de festivités au cours desquels on célèbre la culture métisse à travers sa musique, ses danses et sa nourriture. Cette année, les activités ont eu lieu du 4 au 6 août.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !