•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sur la route des microbrasseries de l'Est, en baladodiffusion

Les verres sont posés sur des sous-verre.

Trois verres de bière sur une table

Photo : iStock / OkorokovaNatalya

Radio-Canada

Une baladodiffusion sur les bières brassées de l’Est-du-Québec vient d’être lancée à Rivière-du-Loup. Le projet Bière de route allie la passion pour la bière et l’humour des Louperivois Marc-Olivier Dugas-Pelletier et Mathieu Dumulon-Lauzière.

Un texte de Laurence Gallant

Avec la balado Bière de route, les deux amis comptent visiter les microbrasseries de l’Est-du-Québec pour rencontrer les brasseurs et en apprendre davantage sur leurs bières.

Le tout, traité avec beaucoup d’humour, promet le coanimateur Marc-Olivier Dugas-Pelletier.

On s’est dit : "pourquoi pas allier deux choses qu’on aime soit prendre un verre, découvrir des bières, et en même temps faire ça dans l’humour?"

Marc-Olivier Dugas-Pelletier, coanimateur de Bière de route

Un premier épisode a été enregistré à la microbrasserie Aux fous brassant, de Rivière-du-Loup.

Le premier enregistrement de Bière de routeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lors du premier enregistrement de Bière de route

Photo : Andréanne Lebel

Le but de Bière de route était également d’aborder la culture des microbrasseries locales sous un regard un peu plus « marginal ».

Anecdotes, rencontres, plaisanteries et questions philosophiques seront enregistrées directement dans les microbrasseries. Les meilleurs moments seront montés dans une balado diffusée sur YouTube et Facebook, explique celui qui est aussi comédien et improvisateur.

Ça devient vraiment un terrain de jeu pour nous.

Marc-Olivier Dugas-Pelletier, coanimateur de Bière de route
La carte de la route des bières de l'est du QuébecAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La carte de la Route des bières de l'Est du Québec

Photo : Route des Bières de l'Est du Québec

La baladodiffusion, connue aussi sous le terme podcast, connaît un engouement grandissant aux États-Unis et en Europe, mais se fait toujours timide au Québec.

Mais pour Marc-Olivier Dugas-Pelletier, il s’agit d’un média simple et facilitant pour ce type de projet, qui se veut d’abord convivial et sans prétention.

« C’est justement parce que c’est timide au Québec que ça nous a motivés, parce que ça commence à gagner en popularité, et en même temps c’est facilitant », explique-t-il.

Bas-Saint-Laurent

Art de vivre