•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stérilisation de femmes autochtones : Carolyn Bennett se dit troublée

La ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott (à gauche), et sa collègue aux Affaires autochtones, Carolyn Bennett.

La ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott (à gauche), et sa collègue aux Affaires autochtones, Carolyn Bennett.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

La Presse canadienne

La ministre des Affaires autochtones et du Nord Canada, Carolyn Bennett, se dit troublée par les constats du rapport détaillant la pression exercée sur des femmes autochtones pour qu'elles soient stérilisées.

La semaine dernière, l’Autorité régionale de santé de Saskatoon s’excusait auprès de femmes autochtones stérilisées contre leur gré. Le rapport dévoilé a donné la voix à sept femmes autochtones de Saskatoon qui ont subi une ligature des trompes de Fallope après un accouchement.

Selon la ministre, les conclusions du rapport rappellent que le racisme existe toujours dans tous les organismes. La ministre Bennett affirme que la question demande une « attention urgente », ajoutant qu’il peut être difficile pour les patientes d’interagir avec du personnel médical qui a un comportement discriminatoire.

La semaine dernière, l'avocate Yvonne Boyer, de la Chaire de recherche du Canada en santé et bien-être des Autochtones à l'Université de Brandon, au Manitoba, indiquait que les incidents survenus en Saskatchewan ne constituent pas « des cas isolés ». Les Autochtones subissent de la discrimination partout au pays, y compris dans le système de soins de santé, confirmait-elle.

À lire aussi :

 

Saskatchewan

Autochtones