•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tagalog et le farsi, les langues les plus en croissance à Toronto

Une vue du centre-ville de Toronto, avec la tour du CN, au centre.

La tour du CN, à Toronto.

Photo : iStock / rabbit75_ist

Radio-Canada

La langue maternelle de 44 % des Torontois n'est ni l'anglais ni le français, selon l'analyse par la Ville des dernières données du Recensement de 2016.

Parmi les langues non officielles, le tagalog, parlé par les ressortissants des Philippines, et le farsi, la langue des Iraniens, sont celles qui connaissent la plus forte croissance.

Hermie Garcia, l’éditeur depuis 29 ans d’un journal pour la communauté philippine, ne s’en étonne pas. « C’est une grosse communauté [maintenant], dit-il, ils sont un peu partout ». Nombre de membres de la communauté sont venus au Canada comme travailleurs temporaires, en tant que nourrices par exemple.

Toutefois, le cantonnais et le mandarin continuent à être les langues les plus parlées à Toronto, exception faite de l’anglais et du français.

Plus de francophones

Selon le Recensement de 2016, le français est la langue maternelle de 49 000 Torontois.

C’est 4000 francophones de plus que lors du Recensement de 2011.

Toronto

Société