•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Daimler investit dans le fabricant de taxis volants Volocopter

Un volocopter muni de 18 petites turbines survol le centre-ville de San Francisco, dans une projection de l'entreprise allemande que le fabrique.

L'entreprise allemande Volocopter propose un appareil électrique, facile à piloter et peu bruyant.

Photo : Volocopter

Reuters

La société allemande Volocopter a annoncé mardi avoir reçu 25 millions d'euros (37 millions de dollars canadiens) de capitaux pour développer un taxi volant électrique, le géant automobile Daimler faisant partie des entreprises qui ont apporté des fonds.

La maison mère de Mercedez-Benz rejoint ainsi un consortium qui comprend, entre autres, l'investisseur spécialisé dans les technologies Lukasz Gadowski, a précisé Volocopter.

Le groupe ajoute être en train de développer un véhicule électrique à décollage et atterrissage vertical de cinq places destiné au marché des taxis. Des premières démonstrations sont prévues au quatrième trimestre 2017.

Autres entreprises à la conquête du ciel urbain

Sur ce segment, Volocopter a comme concurrents potentiels de jeunes pousses allemandes, comme Lilium Jet et eVolo, l'américain Terrafugia ou encore le géant aéronautique européen Airbus.

Un hélicoptère nouveau genre, muni de quatre hélices horizontales, survole Manhattan.

CityAirbus, le taxi volant du constructeur aéronautique Airbus

Photo : Airbus

Ce dernier réfléchit actuellement en France, en Allemagne et aux États-Unis à deux projets de véhicules volants et autonomes, capables de transporter un ou plusieurs passagers.

L'avionneur compte commencer à la fin de 2018 les essais en vol du premier démonstrateur technologique de taxi aérien CityAirbus.

Innovation technologique

Économie