•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonne cohabitation dans les zecs du Québec

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une roulotte avec une table de pique-nique, un barbecue et des chaises d'extérieur

Les campeurs ont trouvé d'autres endroits que les terres publiques pour aménager leurs terrains.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La zone d'exploitation contrôlée (zec) Mars-Moulin de Laterrière a aménagé deux terrains de camping de 17 places pour les propriétaires de roulottes qui souhaitent profiter des espaces verts en toute légalité.

Le ministère de la Faune, des Forêts et des Parcs a resserré les règles (Nouvelle fenêtre) pour les propriétaires de ce type de véhicule installé sur les terres publiques en janvier 2016.

Les campeurs ne peuvent désormais plus s’installer où bon leur semble.

Les zecs craignaient que ce changement entraîne une baisse de l’achalandage.

Un lac et une forêtAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le lac des Côtés de la zec Mars-Moulin.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Souvent, c’est des gens qui étaient là depuis plusieurs années. On ne veut pas perdre cette clientèle-là. On essaie de travailler avec eux pour trouver des compromis.

Maxime Dufour, directeur général de la zec Mars-Moulin
Maxime Dufour devant une roulotte Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Maxime Dufour, le directeur général de la zec Mars-Moulin de Laterrière.

Photo : Radio-Canada

Le directeur général de la zec Mars-Moulin, Maxime Dufour, croit que le plus difficile pour les utilisateurs et de quitter les endroits qu’ils s’étaient appropriés.

Son organisation tente de leur permettre de retrouver un site qui ferait tout autant leur affaire et qui serait légal.

Quand ils trouvent des endroits intéressants, on essaie de les faire autoriser par le Ministère.

Maxime Dufour, directeur général de la zec Mars-Moulin

Les zecs espèrent maintenant se servir de cette nouvelle règlementation pour promouvoir le camping rustique dans la province.

Le Québec compte 63 zones d’exploitation contrôlée dont une dizaine au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !