•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une rencontre d’information sur des disparitions dans le village gai

Photos en mosaïque de Selim Esen et d'Andrew Kinsman.

Les deux hommes disparus : Selim Esen (à g.) et Andrew Kinsman.

Photo : Police de Toronto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une séance d'information publique, organisée en collaboration avec la police, aura lieu mardi soir au centre communautaire du village gai de Toronto, après la disparition mystérieuse de deux hommes.

Andrew Kinsman, 49 ans, et Selim Esen, 44 ans, sont portés disparus respectivement depuis la fin juin et le mois d'avril.

Selon la police, ils étaient des utilisateurs d’applications de rencontres en ligne.

Certains membres de la communauté gaie font un lien entre ces disparitions et trois autres de 2010 à 2012, toujours non résolues, craignant qu’elles soient l’œuvre d’un tueur en série.

Toutefois, les enquêteurs n’ont établi aucun lien du genre entre ces cas. La police a tout de même formé une unité spéciale d’enquête.

Rassurer la communauté

La rencontre d’information de mardi soir vise à rétablir les faits face aux rumeurs qui circulent dans la communauté, explique l’un des organisateurs, Greg Downer.

« Le plus difficile, c’est de ne pas savoir ce qui est arrivé, dit-il. Le manque d’information mène à la désinformation, à la peur et à l’angoisse. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !