•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fouilles archéologiques avant de nouvelles maisons pour des Innus du Labrador

Des gens de la communauté de Sheshatshiu effectuent des fouilles archéologiques sur un terrain pouvant accueillir deux nouvelles maisons.

Des gens de la communauté de Sheshatshiu effectuent des fouilles archéologiques sur un terrain pouvant accueillir deux nouvelles maisons.

Photo : CBC / Jacob Barker

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des Innus de Sheshatshiu, à Terre-Neuve-et-Labrador, mènent des fouilles archéologiques sur un terrain devant accueillir de nouvelles maisons pour la communauté.

Des outils utilisés par leurs ancêtres qui habitaient le territoire il y a de cela des milliers d’années ont été retrouvés.

« C’est important, car on découvre comment ces gens vivaient avant », explique l’aîné Jack Selma.

 

Le terrain sur lequel les fouilles sont réalisées doit par la suite être aménagé pour la construction de deux nouvelles maisons. 130 familles innues sont présentement sur une liste d’attente pour une nouvelle maison.

Trois autres terrains seront également fouillés avant de servir à la construction de maisons.

« C’est génial de voir que notre peuple est ici depuis des milliers d’années », croit pour sa part Kayla Jourdain, une jeune de 17 ans de la communauté qui participe aux fouilles.

Les problèmes de logement plombent cette communauté d’environ 1300 personnes.

« Tous les jours, nous cherchons de nouveaux logements, explique le chef Eugene Hart. Nos aînés et nos ancêtres étaient ici avant nous. Nous respectons le territoire, nous ne faisons pas que le détruire. »

Les travaux archéologiques sont supervisés par le professeur Scott Neilsen du département d’archéologie de l’Université Memorial.

« Cela va rapporter beaucoup à la communauté, car ils auront une histoire à raconter », estime le professeur.

 
Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !