•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des artefacts autochtones découverts sur un chantier à Windsor

Gros plan d'un main avec un bout de pierre triangulaire dans la main.
La petite pierre taillée servait à travailler la peau des animaux à l'époque. Photo: Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

La construction d'un carrefour giratoire dans le quartier historique Sandwich à Windsor, en Ontario, a permis de découvrir des objets utilisés il y a des centaines, voire des milliers d'années par les Premières Nations.

Une équipe d'archéologues surveille et fouille le site des travaux depuis un mois afin de sauver les artefacts.

Outils ancestraux, fragments de poterie, éclats de silex taillé, les recherches s'avèrent fructueuses jusqu'à présent.

« Nous avons trouvé des objets autochtones qui datent d'au moins 400 ans et de presque 3000 ans pour certains », explique l'archéologue Jim Molnar.

Gros plan de plusieurs petites pierres de formes différentes sur un cartable noir. Selon l'archéologue Jim Molnar, les différentes formes et couleurs des outils retrouvés témoignent des échanges commerciaux entre Premières Nations qui s'effectuaient à l'époque à Windsor. Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

S'il n'est pas possible d'affirmer précisément de quelles nations proviennent les artefacts pour le moment, les archéologues disent connaître la provenance de certains outils.

« Des morceaux viennent du lac Huron, d'autres de l'Ohio, alors ça nous donne une idée des liens et des échanges avec les Autochtones à l'époque. Il semble que c'était une région dynamique », soutient M. Molnar.

L'archéologue est d'ailleurs étonné que malgré tous les travaux sous-terrains qui ont eu lieu dans le secteur au fil du temps, des traces ainsi que des vestiges du passé soient toujours présents.

Archéologues habillés en travailleurs de la construction qui travaillent autour d'un trou. L'équipe d'archéologues s'affaire à sa besogne sur le chantier de la rue Sandwich à Windsor. Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Pour le conservateur du Musée canadien de l'histoire Jean-Luc Pilon, il est logique de faire ce genre de découverte dans la région.

« Le sud-ouest de la province est une région très riche d'un point de vue archéologique, mais malheureusement qui n'a pas bénéficié d'études ponctuelles des archéologues professionnels », indique-t-il.

Les terres qui longent la rivière Détroit sont particulièrement riches en raison de leur emplacement stratégique entre les lacs Érié et St-Claire, dit M. Pilon.

« Ce sont des endroits où il y a eu des couches et des couches d'occupation humaine durant des millénaires. Il y a eu là une dynamique culturelle très intéressante qui est encore sous la terre à plusieurs endroits à Windsor. »

Plan des mains d'un archéologue tenant de la poterie devant la caméra. Des pièces de poterie millénaires ont été retrouvées sur le chantier. Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Chaque année, environ 1000 nouveaux sites archéologiques sont identifiés en Ontario, selon M. Pilon.

Concernant le site archéologique du quartier Sandwich à Windsor, un rapport sera déposé lorsque les recherches seront terminées et les objets seront ensuite donnés à des musées.

Les fouilles archéologiques devraient se poursuivre durant le reste des travaux jusqu'en septembre.

 

­

Windsor

Histoire