•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saint-Boniface part à la conquête des Québécois

Le soleil se lève sur Saint-Boniface, le quartier français de Winnipeg.

Le soleil se lève sur Saint-Boniface, le quartier français de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / CBC / Houx Caruk

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'organisme Tourisme Riel veut séduire les Québécois et les convaincre de visiter le Manitoba, car beaucoup ne connaissent pas la réalité francophone de la province.

Selon la directrice de Tourisme Riel, Michelle Gervais, peu de promotions sont réalisées pour faire valoir la francophonie manitobaine. L’organisme établi à Winnipeg souhaite changer la donne et cibler cette clientèle pour en faire profiter l'économie locale.

Depuis 2001, on voit arriver les touristes du Québec et ils sont émerveillés par la francophonie chez nous. Ils veulent en découvrir davantage

Une citation de : Michelle Gervais, directrice de Tourisme Riel

Mme Gervais ajoute que les Québécois prennent déjà la route vers l’Ouest, notamment pour visiter les Rocheuses. Winnipeg est sur le chemin. Alors pourquoi ne pas faire connaître le Manitoba et en faire une destination, se demande-t-elle.

Gros plan sur un mur de la cathédrale Saint-BonifaceAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Cathédrale Saint-Boniface, l'Église-mère de l’Ouest canadien

Photo : Radio-Canada / Daniel Gervais

Pour avoir un réel effet, les mesures de promotion doivent venir des organismes touristiques et locaux appuyés par la Ville et la province. Ceux-ci ont l’expertise et les moyens pour rejoindre les Québécois.

Tourisme Manitoba s’est d’ailleurs rallié à la cause. Des mesures doivent encore être mises en oeuvre, mais Mme Gervais ne doute pas des résultats potentiels de ce partenariat.

Eux ont des budgets assez élevés, bien plus que le nôtre, pour aller faire des promotions avec Air Canada, avec WestJet, avec les grandes compagnies afin qu’on puisse vraiment intégrer le grand marché et aller plus loin que les salons de tourisme.

Une citation de : MIchelle Gervais, directrice Tourisme Riel
Ray Tara est debout devant une porte et tient deux boissons. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ray Tara, vendeur de chocolats chez Chocolatiers Constance Popp

Photo : Chocolatier Constance Popp / constancepopp.com

Un commerçant de Saint-Boniface, Ray Tara, voit cette initiative d’un bon oeil. « Tous les Québécois qui visitent la boutique mentionnent qu’ils aiment Saint-Boniface et qu’il y a plusieurs restaurants, festivals et activités à faire », estime ce vendeur du Chocolatier Constance Popp, à Winnipeg.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !