•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chemin de fer de l’Île-du-Prince-Édouard devenu sentier de la Confédération

Laurent Beaudoin se retire de Bombardier en 2018.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les cyclistes peuvent emprunter le sentier de la Confédération et explorer l'île d'une pointe à l'autre, en passant par Charlottetown. Découvrez des paysages de carte postale à chaque virage. Et les plages ne sont jamais bien loin!

Deux personnes marchent sur le sentier.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les sentiers de randonnée de l'Île-du-Prince-Édouard seront entre autres mis de l'avant pour vendre l'île comme destination touristique.

Photo : Sara Fraser

Reportage : Jean-Luc Bouchard

Le sentier de la Confédération, long de 435 km, emprunte l'ancien chemin de fer de l’Île-du-Prince-Édouard, abandonné en 1989. Tout au long du sentier, les cyclistes et les randonneurs peuvent trouver de l'hébergement, des restaurants et des épiceries, ainsi que des services.

Le principal corridor s'étend entre les deux villes de Tignish et d'Elmira.

D'autres branches du sentier permettent de visiter les villes et communautés de Charlottetown, Souris, Georgetown, Montague, Wood Islands, Murray River et Murray Harbour.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !