•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fouilles archéologiques sur un site de portage millénaire à Dolbeau-Mistassini

Des travailleurs sous des abris près d'une rivière
Une équipe d'archéologues à l'action près du pont en construction à Dolbeau-Mistassini Photo: Radio-Canada / Mélissa Paradis

Les vestiges d'un site de portage amérindien vieux d'au moins 1000 ans ont été trouvés sur le chantier du nouveau pont de Dolbeau-Mistassini.

Une vingtaine d’archéologues sont à l’œuvre depuis six semaines pour en apprendre sur le passage de peuples amérindiens dans ce secteur.

Les travaux de construction du ministère des Transports du Québec ne sont pas perturbés par ces fouilles archéologiques. Ces dernières étaient prévues au calendrier.

Deux travailleurs debout sur un chantierLes archéologues ont érigé un périmètre afin de récupérer des objets qui témoignent du passage de peuples amérindiens. Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Chaque fois que le ministère trace un nouveau corridor, il évalue d'abord le potentiel archéologique de l'endroit.

Les spécialistes ont découvert des structures de combustion et de nombreux outils tels que des polissoires et des ébauches de haches.

Un travailleur portant un casque agenouillé en train de fouillerUn travailleur en action près du pont en construction à Dolbeau-Mistassini où des outils datant de milliers d'années ont été trouvés. Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

On ne creuse pas de façon aléatoire. On réfléchit. Chaque geste qu'on pose, chaque coup de truelle, on est toujours un peu aux aguets en train de surveiller les traces potentielles.

Antoine Loyer-Rousselle, archéologue

André Germain, un archéologue innu, en a appris beaucoup sur les outils de l'époque durant les recherches.

Comment les gens faisaient, comment on fabriquait ces outils-là? C'est quelque chose qu'on ne comprend pas beaucoup. C'est intéressant de ce côté-là.

André Germain, archéologue innu
Quelques personnes et des outils d'époque sur une tableDes archéologues avec leurs trouvailles qui témoignent du passage des peuples amérindiens. Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

D'après Isabelle Duval, archéologue et chargée de projets au ministère des Transports du Québec, des Amérindiens ont foulé le sol de ce site de portage de 415 mètres carrés à plusieurs reprises il y a plus de 1000 ans.

Les fouilles se terminent dans quelques jours.

Les trouvailles pourraient avoir une seconde vie. Elles pourraient en effet prendre le chemin des musées.

D'après le reportage de Mélissa Paradis

 

Saguenay–Lac-St-Jean

Archéologie