•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ontario fait piètre figure à l’échelle nationale quant au nombre d’homicides

Le nombre de crimes sexuels contre des enfants rapportés à la police augmente au Canada.
Le nombre de crimes sexuels contre des enfants rapportés à la police augmente au Canada. Photo: iStock

Si le nombre d'homicides est en baisse au pays, en Ontario, il y en a eu 32 de plus en 2016. Cette statistique, et bien d'autres, a été révélée dans un rapport publié lundi par Statistique Canada.

Un texte de Natacha Lavigne

Selon l’agence fédérale, l’indice de gravité de la criminalité (IGC) a augmenté de 1 % en 2016. Bien que l’IGC a diminué dans sept provinces au pays, il a augmenté de 9 % en Saskatchewan, de 8 % au Manitoba, de 6 % à Terre-Neuve-et-Labrador, de 4 % en Ontario et de 4 % au Nunavut.

 

« On a vu une augmentation des homicides dans toutes les villes de l’Ontario. C’est clair que c’est une raison pour renouveler nos efforts de convaincre le gouvernement d’investir dans les mesures de prévention », explique Irvin Waller, professeur de criminologie à l’Université d’Ottawa.

Distribution non consensuelle d’images intimes

Le taux d’infractions lié à ce crime récent - la loi C-13 a été adoptée en mars 2015 - a augmenté de 137 % dans l’ensemble du pays.

Selon la police, il y a eu 815 affaires de distribution non consensuelle d’images intimes en 2016, comparativement à 340 en 2015.

La croissance s’est particulièrement concentrée en Ontario et au Québec, où le nombre d’affaires signalées est passé de 114 à 286 en Ontario et de 53 à 186 au Québec.

Plus de crimes violents chez les jeunes

Le taux de crimes commis par des jeunes de 12 à 17 ans a diminué de 5 % l’an dernier, ce qui représente une autre baisse consécutive depuis 2010.

Indice de gravité de la criminalité : +4 % vs +1% au Canada - Taux de criminalité : + 2 % vs stable au Canada - Taux d'homicides : +32 vs +2 au Canada - Indice global de gravité de la criminalité chez les jeunes de 12 à 17 ans : +14 % vs 2 % au CanadaAgrandir l’imageSource : Statistique Canada, 24 juillet 2017 Photo : Radio-Canada / Vincent Wallon

Toutefois, l'indice de gravité des crimes violents est en hausse. Cela s’explique notamment par « le nombre de jeunes auteurs présumés de tentatives de meurtre, de vols qualifiés et d’infractions sexuelles contre des enfants, en particulier d’infractions de contacts sexuels », explique Statistique Canada.

Nord de l'Ontario

Crimes et délits