•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gravité des crimes : la Saskatchewan trône au premier rang des provinces

Gros plan sur un ruban de police

La Saskatchewan trône toujours au premier rang des provinces en ce qui concerne l'indice de gravité des crimes, selon Statistique Canada

Photo : Radio-Canada / CBC/Gian-Paolo Mendoza

Radio-Canada

Les dernières données de Statistique Canada révèlent que l'Indice de gravité de la criminalité (IGC) a augmenté en Saskatchewan en 2016, pour une deuxième année consécutive. La province doit composer avec une hausse de 9 %, soit la plus forte du pays.

La Saskatchewan est également bonne première en ce qui a trait à de nombreux autres indicateurs sur les crimes déclarés par la police.

En plus d'être la province où l'Indice de gravité des crimes est le plus élevé, elle est aussi celle qui affiche le plus haut taux de criminalité.

Autre ombre au tableau, Regina et Saskatoon présentent, depuis 2010, les valeurs de l'IGC les plus élevées parmi les régions métropolitaines de recensement (RMR) du Canada. Le taux de la Ville de la Reine est plus élevé de 15 % qu'en 2015.

C'est une croissance du nombre d'affaires de fraude, d’introductions par effraction et de tentatives de meurtre qui contribuent le plus à cette hausse.

Par ailleurs, la Saskatchewan se classe deuxième pour l'augmentation du nombre d'homicides, derrière l'Ontario avec 10 meurtres de plus en 2016 qu'en 2015, soit 35.

Les forces policières apportent des nuances

Par voie de communiqué, la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) affirme que c'est le nombre d'homicides dans la province qui gonfle l'indice de gravité des crimes, mais que le niveau des autres crimes violents est relativement stable.

Par ailleurs, la GRC dit que la hausse de 2 % des crimes contre les biens en 2016 est surtout causée par une hausse de ces crimes dans la première moitié de l'année.

De son côté, la police de Regina affirme que, malgré toutes ces augmentations annuelles, la criminalité a substantiellement diminué depuis 1998 à Regina.

Avec les informations de Carl Sincennes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Justice et faits divers