•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des associations étudiantes de la Saskatchewan forment une coalition

L'Université de la Saskatchewan

L'Université de la Saskatchewan

Photo : Google Street View

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des associations étudiantes de quatre établissements postsecondaires en Saskatchewan se sont mises ensemble pour créer une coalition qui représentera 60 000 étudiants.

Cette coalition englobe deux associations étudiantes de l’Université de la Saskatchewan, et aussi des associations provenant de l’Université de Regina, de la Polytechnique de la Saskatchewan et du Saskatchewan Indian Institute of Technologies.

Le président de cette coalition, David D’Eon, affirme qu’un des objectifs principaux est d’aborder les coupes dans les établissements postsecondaires annoncées lors du budget provincial, qui a réduit le financement de 25 millions de dollars.

David D'Eon est le président de cette coalition.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

David D'Eon est le président de cette coalition.

Photo : Sourmise par : David D'Eon

Nous faisons face à une situation cette année qui met beaucoup de pression sur nos établissements pour gérer ces coupes budgétaires. Cela donne du stress inutile pour nos étudiants.

Une citation de : David D'Eon, président de la coalition

Il ajoute que la coalition veut débattre du rôle de l’éducation postsecondaire en Saskatchewan et des inquiétudes des étudiants.

Dans une déclaration écrite, le ministère de l'Enseignement supérieur a listé ses contributions à l’éducation postsecondaire des dix dernières années, lesquelles totalisent 8,3 milliards en financement.

Le ministère a aussi affirmé que, pendant cette période, les fonds donnés aux deux universités en Saskatchewan ont augmenté de 45 %.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !