•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinq millions pour le Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg

Le Centre scientifique canadien de la santé humaine et animale situé à Winnipeg

Le Centre scientifique canadien de la santé humaine et animale situé à Winnipeg

Photo : Radio-Canada / Trevor Brine

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement fédéral annonce un financement de cinq millions de dollars pour le Laboratoire national de microbiologie du Canada à Winnipeg afin reconfigurer l'espace et agrandir les lieux.

Les cinq millions de dollars seront utilisés pour convertir l'espace de laboratoire actuel de niveau de confinement 3 en « niveau de biosécurité le plus élevé », a déclaré le gouvernement fédéral dans un communiqué de presse jeudi. L'établissement abrite déjà un laboratoire de niveau 4, qui sera agrandi grâce à cet investissement.

L'augmentation de l'espace devrait notamment aider le personnel du laboratoire à mieux lutter contre le virus Ebola, les syndromes respiratoires du Moyen-Orient et les nouveaux types de grippes aviaires, en raison de la demande mondiale accrue d'enquêtes sur des cas recensés.

Les laboratoires de confinement 4 sont équipés pour mener des diagnostics, mener des recherches et développer des vaccins contre les virus Ebola et Nipah.

L'installation de Winnipeg est l'un des laboratoires nord-américains manipulant des agents pathogènes qui nécessitent le plus haut niveau de confinement. Il abrite également le Centre national des maladies animales exotiques de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !