•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les papillons de la tordeuse des bourgeons de l'épinette déferlent sur la Côte-Nord

Radio-Canada

Depuis quelques jours, des milliers de papillons de la tordeuse des bourgeons de l'épinette ont été aperçus à divers endroits sur la Côte-Nord, notamment à Baie-Comeau.

Après s'être nourrie au bout des branches au cours des derniers mois, la chenille s'est transformée en insecte volant de couleur brun-gris, indique Louis De Grandpré, chercheur en écologie et dynamique forestière pour le Service canadien des forêts.

« Ils vont essayer de trouver des sites de ponte, précise Louis De Grandpré, mais quand les arbres sont très défoliés parce que les larves ont mangé toute la nourriture, les papillons vont avoir tendance à aller ailleurs et chercher des sites où les générations suivantes vont pouvoir se nourrir facilement. Les grosses migrations que l’on a pu observer depuis quelques semaines, et particulièrement hier sur la Côte-Nord, c’est dû à ça. »

Papillons de la tordeuse des bourgeons de l'épinette sur un moustiquaire et le bord de la fenêtre.

De nombreux papillons de la tordeuse de bourgeons d'épinette peuvent être observés cette semaine à Baie-Comeau, notamment au bord des fenêtres.

Photo : Radio-Canada / Marlène Joseph-Blais

Le mois de juillet est la période de pointe pour ces migrations portées par les vents.

Très visibles à Baie-Comeau

Ces papillons nocturnes sont attirés par la lumière, souligne Louis De Grandpré, c’est pourquoi ils peuvent se diriger vers les luminaires d’un concessionnaire automobile ou d’un camping.

De nombreux insectes sont entrés dans le bloc sanitaire du Camping Boréal la nuit dernière. Au réveil, les propriétaires en ont trouvé par centaines sur les murs et les plafonds.

Ce matin, c'était épouvantable. Il y en avait une quantité phénoménale.

Jimmy Migneault, copropriétaire du Camping Boréal

Après le grand nettoyage, les propriétaires comptent garder les lumières du bloc sanitaire fermées la nuit prochaine pour limiter les dégâts.

Richard Routhier, le propriétaire de Routhier Automobiles, a dû lui aussi sortir la balayeuse et même une puissante souffleuse pour faire le ménage et pouvoir entrer dans son commerce mercredi matin.

Des amoncellements de papillons de la tordeuse des bourgeons de l'épinette  se retrouvent sur les camions et sous leurs roues.

Sur les camions et sous les roues des amoncellements de papillons de la tordeuse de bourgeons d'épinette sont facilement repérables.

Photo : Radio-Canada / Marlène Joseph-Blais

Selon Louis De Grandpré, les papillons ainsi massés pourront difficilement pondre des oeufs. Par contre, comme les insectes sont très nombreux, une partie d'entre eux réussira à se frayer un chemin jusqu'à la forêt, où une défoliation sera encore observée l'an prochain.

D'après les renseignements de Marlène Joseph-Blais

Côte-Nord

Environnement