•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Dernière visite du pape Jean-Paul II au Canada

    Le Pape Jean-Paul II à son arrivée à l'aéroport Pearson de Toronto pour les Journées mondiales de la jeunesse, en 2002

    Photo : Radio-Canada

    Radio-Canada

    Il y a 15 ans, la ville de Toronto accueillait des centaines de milliers de jeunes catholiques de partout dans le monde pour les 17es Journées mondiales de la jeunesse (JMJ). La grande vedette de l'événement : le pape Jean-Paul II, affaibli, dont on avait douté de la venue jusqu'au dernier moment.

    Alors que les émissions spéciales sur la visite du pape se mettent en branle, les spéculations sur son état de santé sont au centre des discussions. Malgré tout, le 23 juillet 2002, Jean-Paul II arrive à l’aéroport Pearson de Toronto. Il est accueilli au bas de la passerelle par le premier ministre du Canada, Jean Chrétien, et son épouse, Aline. C’est la troisième visite de Jean-Paul II en sol canadien, après celles de 1984 et de 1987.

    L’image tranche avec celle de sa dernière visite, le pape Jean-Paul II est désormais assisté pour le moindre de ses mouvements.

    Le journaliste Marc Godbout

    Dans son reportage au Téléjournal, le journaliste Marc Godbout souligne la détermination du « pape voyageur » qui fait preuve d’une vigueur surprenante malgré sa santé chancelante. Lors de la courte cérémonie suivant son arrivée, le journaliste note également que son « magnétisme reste extrêmement puissant ».

    À l’origine, la Ville Reine attendait de 500 000 à 750 000 pèlerins, mais ce sont finalement 200 000 jeunes qui se sont inscrits au grand rassemblement. Une différence qui s’explique par l’incertitude quant à la présence du pape, mais aussi par les craintes « post-11-Septembre » et l’éclatement de scandales sexuels dans l’Église.

    Reportage au Téléjournal, 25 juillet 2002

    Le 25 juillet, le pape Jean-Paul II rencontre pour une première fois les jeunes catholiques venus du monde entier pour l’écouter. C’est l’ouverture officielle des Journées mondiales de la jeunesse. Le reportage du Téléjournal montre un public très ému de ce contact direct avec le pape et, parfois même, euphorique. Son allocution est fréquemment interrompue par les applaudissements et les cris de son jeune auditoire grisé.

    Ce rendez-vous avec la jeunesse est devenu pour Jean-Paul II l’un des rites majeurs de son pontificat. Il se nourrit d’eux, ils se nourrissent de lui.

    Le journaliste Marc Godbout

    Jean-Paul II quitte Toronto le 28 juillet, après avoir célébré une grande messe publique. Ça sera son dernier voyage au Canada. Il s’éteint le 2 avril 2005, au terme d’une longue maladie.

    Encore plus de nos archives  

    Archives

    Toronto