•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Naviguer sur le lac Supérieur, de Sault-Sainte-Marie à Wawa

Deux canots sur le lac avec trois personnes qui pagaient

Promenade en canot dans la baie de Michipicoten, sur le lac Supérieur

Photo : Radio-Canada / Pierre-Mathieu Tremblay

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Dans le Nord-Ouest de l'Ontario, les populations sont éloignées et peu de sentiers existent. Le sentier Transcanadien devient maritime à partir de Sault-Sainte-Marie, sur les bords du lac Supérieur.

Texte : Pierre-Mathieu Tremblay

1000 km de sentier maritime sur un lac imprévisible, ça vous tente?

Effectuer cette portion maritime du sentier peut être l’expérience d’une vie, mais à condition que vous soyez bien préparé.

Pensez-y! De la marina du Gros Cap à Thunder Bay, il y a 1000 km à pagayer en longeant la côte. C’est la distance qui sépare Paris de la frontière de la Croatie à vol d’oiseau.

Images et texte donnant les indications de préparation et les dangers à éviter.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Panneau d'affichage avec les recommandations pour la navigation sur le lac Supérieur

Photo : Radio-Canada / Pierre-Mathieu Tremblay

Se préparer

Le couple de Wawa, en Ontario, formé d'Alex et de Mirinda Patteron a beaucoup voyagé sur le lac Supérieur. Ils sont tous deux instructeurs de sports de pagaie chez Naturally Superior et ils insistent sur l’importance de préparer un tel voyage.

Il y a une différence entre pagayer quelques heures sur le lac et y entamer une expédition de plusieurs jours.

Alex Patteron, instructeur de sports de pagaie

Le plan d’eau se rapproche beaucoup plus d’un océan que d’un lac, illustre Alex.

Comprendre le lac Supérieur

  • Contient plus d’eau que les quatre autres Grands Lacs réunis
  • 10 % des réserves mondiales d’eau potable
  • Assez d'eau dans le lac pour submerger toute l'Amérique du Nord et du Sud sous 30 cm d'eau

Sur le lac, il faut être attentif à la météo. Elle peut changer rapidement.

Panorama des rives avec une plage de sable.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les rives du lac Supérieur

Photo : Radio-Canada / Pierre-Mathieu Tremblay

La portion du sentier entre Sault-Sainte-Marie et Wawa reste néanmoins plus accessible. Il est possible de longer la côte et cette dernière offre de nombreux refuges naturels.

« Entre Sault-Sainte-Marie et Wawa, il y a beaucoup de points d’accès, c’est plus facile qu’à d’autres places sur le lac », explique Mirinda.

Plage de sable avec de la brume sur le lacAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Sur les rives du lac Supérieur

Photo : Radio-Canada / Pierre-Mathieu Tremblay

Mirinda, qui a voyagé le long du lac, estime que c’est sur cette portion du sentier que se trouve un des joyaux du lac.

La plus belle portion du lac Supérieur, c’est [la baie de] Gargantua. Il y a Devil’s Chair [la chaise du diable], une formation rocheuse très connue, et c’est aussi la section la plus isolée. La Transcanadienne est à 30 kilomètres.

Mirinda Patteron, instructeur de sports de pagaie

Bon à savoir

Le lac Supérieur est la plus grande étendue d’eau douce au monde. Mais l’eau douce peut se faire vive en un rien de temps sur ce lac imprévisible où les plus violentes tempêtes n’ont rien à envier à celles de l’Atlantique Nord.

Des doutes? Voyez cette vidéo spectaculaire tournée en décembre 2013 au Minnesota.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !