•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tracadie veut interdire l’épandage de glyphosate sur son territoire

Hôtel de ville de Tracadie

Les conseillers municipaux de Tracadie ont la ferme intention d’interdire l’épandage de glyphosate sur le territoire

Photo : Radio-Canada / Francois Vigneault

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des opposants à l'épandage d'herbicides, plus précisément le glyphosate, remportent une première victoire dans la région de Tracadie.

Le glyphosate, connu sous l’appellation commerciale Roundup, est un herbicide classé comme un cancérogène probable pour l'humain par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il est utilisé à plusieurs endroits au Nouveau-Brunswick, dont dans la région de Tracadie, ce qui force le maire Denis Losier à intervenir.

Les documents ne sont pas encore écrits, mais les conseillers municipaux de Tracadie ont la ferme intention d’interdire l’épandage de glyphosate sur le territoire. L’objectif principal est de limiter l'exposition des citoyens aux pesticides.

Le maire Denis Losier souhaite que d’autres municipalités emboîtent le pas pour envoyer un message clair à la province : « Je ne crois pas que d’autres municipalités de la péninsule s’étaient positionnées à ce sujet, c’est certain qu’on aimerait que ça fasse des petits avec d’autres municipalités. J’imagine qu’il y a d’autres endroits qui ont les mêmes préoccupations ».

Denis Losier, maire de Tracadie
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les conseillers municipaux de Tracadie ont la ferme intention d’interdire l’épandage de glyphosate sur le territoire

Photo : Radio-Canada / Francois Vigneault

Monsieur Losier ne sait pas pour l’instant si la province reconnaîtra le projet d’interdiction d’épandage de glyphosate dans la municipalité.

Une conscience écologique s’installe dans la péninsule

Le militant écologiste Amédée Boucher a récolté près de 9000 signatures dans la péninsule acadienne jusqu’à maintenant avec sa pétition pour interdire l'utilisation de glyphosate dans la province.

Le militant écologiste Amédée Boucher
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une conscience écologique s’installe dans la Péninsule selon le militant écologiste Amédée Boucher

Photo : Radio-Canada / Francois Vigneault

Pour lui, une conscience écologique est en train de s’installer dans la péninsule et il voit la position de la Municipalité de Tracadie comme une lueur d’espoir.

Il invite d’ailleurs les autres municipalités de la péninsule acadienne à suivre le mouvement entrepris par Tracadie.

Le glyphosate est l'ingrédient clé du Roundup, de l'entreprise Monsanto, qui est l'herbicide le plus populaire dans le monde. C’est aussi le pesticide le plus vendu au Canada, selon l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !