•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Les visites de Nelson Mandela au Canada

    Édition magazine, 19 juin 1990

    Le Musée canadien pour les droits de la personne, à Winnipeg, consacre une exposition à Nelson Mandela. Saviez-vous que dès sa libération en 1990, le héros sud-africain a loué les efforts du Canada dans la lutte antiapartheid? Il visitera le pays à trois reprises.

    À peine sorti de prison en 1990, Nelson Mandela téléphone au premier ministre du Canada, Brian Mulroney, pour s’inviter à Ottawa. Au mois de juin, accompagné de sa femme Winnie, il fait sa première visite officielle au pays.

    La journaliste Céline Galipeau relate son passage à Toronto dans un reportage d’Édition magazine du 19 juin 1990. Mandela a été accueilli en héros dans la Ville Reine, et sa visite donne lieu à ce que certains médias appelleront la « mandelamanie ».

    Après Toronto, Nelson Mandela se rend dans la métropole québécoise. Dans un vox pop de Montréal ce soir diffusé le 19 juin 1990, les Montréalais sont invités à répondre à la question : « Qu’est-ce que Nelson Mandela représente pour vous? »

    « C’est la dignité de l’homme d’abord et avant tout », affirme l’un d’entre eux.

    En mai 1994, Nelson Mandela est élu président de l’Afrique du Sud au suffrage universel. Il effectue un deuxième voyage au Canada en 1998. Au cours de son séjour de trois jours à Ottawa, il devient compagnon de l’Ordre du Canada, la plus haute distinction de l’Ordre.

    La journaliste Sylvie Lépine décrit l’ovation faite au leader sud-africain lors de son entrée à la Chambre des communes. Ce reportage est diffusé au bulletin de nouvelles Le midi du 24 septembre 1998.

    En 2001, lors de son troisième et dernier passage en sol canadien, Nelson Mandela se voit accorder le titre de citoyen honorifique du Canada pour sa lutte contre l’apartheid.

    Le journaliste Maxence Bilodeau fait le compte rendu de la cérémonie à l’émission L’heure du midi du 19 novembre 2001. Le premier ministre canadien de l’époque, Jean Chrétien, en profite pour lui rendre hommage dans un discours.

    Dans votre longue marche vers la liberté et la justice, vous avez mené un combat épique contre la peur et l’ignorance.

    Jean Chrétien, premier ministre du Canada (1993-2003)

    La lutte de Nelson Mandela

    • Né en 1918 dans la province sud-africaine de l’Umtata, Nelson Mandela fait des études de droit et s’engage très jeune dans la lutte antiapartheid.
    • Il se joint au Congrès national africain (ANC) en 1944.
    • Arrêté et jugé pour trahison en 1956, il est acquitté en 1961.
    • Il se radicalise et fonde le Umkhonto we Sizwe, la branche armée de l’ANC.
    • Il est condamné à cinq ans de travaux forcés en 1962, puis, avec plusieurs autres leaders noirs, est accusé de trahison, sabotage et complot en 1963. Il sera condamné à la prison à vie.
    • De sa prison, Nelson Mandela continue la lutte contre le régime ségrégationniste.
    • Le président sud-africain Frederik De Klerk entame une réforme du régime de l’apartheid au début des années 1990 et fait libérer Nelson Mandela.
    • À peine sorti de prison, Nelson Mandela loue le rôle du Canada dans la lutte antiapartheid.
    Encore plus de nos archives 

    Archives

    International