•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Demois'Ailes : nouveau tracé, même défi relevé

Les Demois'ailes ont franchi la ligne d'arrivée à Shawinigan.
Les Demois'ailes ont franchi la ligne d'arrivée à Shawinigan. Photo: Radio-Canada / Jérôme Roy
Radio-Canada

C'est un 5e défi relevé pour les Demois'Ailes qui sont arrivées à Shawinigan en fin de journée dimanche. Les 41 participantes ont franchi 750 km en quatre jours. Si elles ont emprunté un chemin différent cette année, elles sont arrivées à destination avec le même objectif atteint : 70 000 $ pour la cause.

Le Défi des Demois'Ailes a pour objectif de récolter des fonds pour des maisons d'hébergements accueillant des femmes et des enfants victimes de violence conjugale.

Il y a beaucoup d'émotions, c'est une belle journée! Les filles sont fières.

Vicky Lavigne, membre du conseil d'administration des Demois'Ailes

L'an dernier, le Défi avait aussi permis d'amasser 70 000 $ pour La Séjournelle de Shawinigan et Le FAR de Trois-Rivières. Plus de 275 000 $ ont été remis pour la cause depuis le début de l'aventure il y a cinq ans.

« Cette année, on a décidé de supporter d'autres maisons d'hébergement donc on va donner à des maisons qu'on a croisées sur nos routes et qui ont aussi besoin », explique Vicky Lavigne, membre du conseil d'administration des Demois'Ailes.

Les organisatrices ne cachent pas qu'elles aimeraient voir le Défi prendre de l'ampleur au cours des prochaines années.

Les maisons le FAR de Trois-Rivières et la Séjournelle de Shawinigan recevront tout de même la plus importante part de l'argent amassé cette année.

Les Demois'ailes ont relevé le défi pour une 5e année à la course à pied. Les Demois'ailes ont relevé le défi pour une 5e année à la course à pied. Photo : Radio-Canada / Jérôme Roy

Un nouveau tracé

Cette année, la course à relais a emprunté un nouveau tracé. Le départ a été donné mercredi à Trois-Rivières plutôt qu'à Toronto.

C'est le fun partir de la Tour CN, mais dans le fond, les gens ne nous connaissent pas, ils ne savent pas pourquoi on est là, pourquoi on coure, c'est quoi la cause.

Vicky Lavigne, membre du conseil d'administration des Demois'Ailes
Les Demois'ailes ont parcouru 750 km en quatre jours. Les Demois'ailes ont parcouru 750 km en 4 jours. Photo : Radio-Canada / Jérôme Roy

« On est contentes d'avoir changé le trajet et de courir au Québec, dit Vicky Lavigne. Les Demois'Ailes ont de la famille dans les régions alors tout le monde vient nous voir sur le bord de la route, c'est vraiment agréable! »

Les coureuses sont notamment passées par Drummondville, Granby, Sherbrooke, Québec et Donnacona avant de revenir en Mauricie.

« Ça a été beaucoup plus difficile, c'est sûr qu'il y a des bouts dans le bout de Sherbrooke, c'est des grosses grosses côtes », dit Vicky Lavigne.

D'après les informations de Jérôme Roy

Mauricie et Centre du Québec

Événements caritatifs