•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quai de Rimouski : les discussions vont bon train, selon Jean D'Amour

Le ministre délégué aux Affaires maritimes et député de Rivière-du-Loup, Jean D'Amour, visitait le grand voilier El Galeon au quai de Rimouski samedi matin. Il était en compagnie du maire de Rimouski, Marc Parent.

Le ministre délégué aux Affaires maritimes et député de Rivière-du-Loup, Jean D'Amour, visitait le grand voilier El Galeon au quai de Rimouski samedi matin. Il était en compagnie du maire de Rimouski, Marc Parent.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le ministre délégué aux Affaires maritimes et député de Rivière-du-Loup, Jean D'Amour, affirme que les discussions avec le gouvernement fédéral concernant une éventuelle remise à niveau du quai de Rimouski vont bon train.

Ces travaux demeurent toutefois conditionnels  (Nouvelle fenêtre)à une prise en mains par le gouvernement québécois.

Sans donner d'échéancier précis, Jean D’Amour dit espérer un dénouement après la période des vacances. « À partir du moment où on a des mandats clairs de la part des deux gouvernements, on est capables de procéder », a-t-il rappelé.

J’aimerais bien qu’on en arrive à une entente de principe, si c’est possible, en automne ou en hiver. Mais [n’oublions pas] qu’on négocie quelque chose d’important.

Jean D'Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes et député de Rivière-du-Loup

Selon le ministre de la Stratégie maritime, Rimouski est au coeur du développement touristique que le gouvernement du Québec voudrait privilégier.

Jean D'Amour souhaite aussi que le navire de recherche de l'UQAR, le Coriolis 2 (Nouvelle fenêtre) puisse adopter Rimouski comme port d'attache, mais pour se faire, il faudra s'assurer d'avoir des installations de qualité et sécuritaires. (Nouvelle fenêtre)

Avec les informations de Laurence Gallant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Politique