•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une cycliste mortellement happée par un camion dans Rosemont

Une voiture du SPVM devant le corps de la cycliste recouvert d'une bâche

Le corps de la cycliste est demeuré sur les lieux de l'accident puisque son décès a été constaté sur place.

Photo : Radio-Canada / Bahador Zabihiyan

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une cycliste de 41 ans est morte à la suite d'une collision avec un camion vers 9 h 30 vendredi matin, dans le quartier Rosemont.

L’accident est survenu à l’angle de la rue Bélanger et de la 6e Avenue, où les policiers ont établi un vaste périmètre de sécurité. « Malheureusement, le décès a été constaté sur les lieux de l’accident », a indiqué le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Jean-Pierre Brabant.

Le camion et la cycliste circulaient parallèlement en direction est, dans la rue Bélanger, lorsque le camion a effectué un virage à droite en direction sud, sur la 6e Avenue, a expliqué M. Brabant, sur la foi des récits des témoins de l'accident. « Il semblerait que la cycliste était dans l’angle mort du camion lors du virage, ce qui aurait causé l’accident », a-t-il précisé.

Témoin de l’accident, Suzanne Levert a indiqué que la jeune femme ne portait pas de casque protecteur.

Le conducteur du camion, un homme de 49 ans, s’est arrêté à la suite de l’impact pour appeler les secours. Il a ensuite été transporté dans un centre hospitalier pour y traiter un choc nerveux. « Il sera rencontré [par les enquêteurs] au cours des prochaines heures pour faire connaître sa version des faits qui ont mené à l’accident », a indiqué M. Brabant.

Les enquêteurs spécialisés en reconstitution de scènes d’accidents du SPVM tentent de déterminer les circonstances de l’événement qui est survenu dans une zone où la limite de vitesse est de 30 km/h.

Le camion impliqué dans l'accidentAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le camion impliqué dans l'accident qui a coûté la vie à une cycliste âgée dans la trentaine.

Photo : Radio-Canada / Bahador Zabihiyan

« Notre chauffeur est sous le choc », a déclaré à Radio-Canada le propriétaire de l’entreprise Les Excavations Lampron, Benoit Lampron. « On est encore à l’étape de voir ce qui s’est passé », a-t-il dit.

« On veut s'améliorer après, voir qu'est-ce qu'on peut faire de mieux », a ajouté M. Lampron.

La reconstitution de l’accident devait prendre plusieurs heures et le SPVM recommandait aux automobilistes d’éviter le secteur, puisque la rue Bélanger était fermée entre les 2e et 7e Avenues.

Nombre de cyclistes tués dans des accidents à Montréal :

  • 2017 : 2
  • 2016 : 2
  • 2015 : 3
  • 2014 : 2
  • 2013 : 6

(Source : SPVM)

Un mort de trop, dit la Ville de Montréal

La Ville de Montréal est préoccupée par cette nouvelle collision mortelle entre un poids lourd et un cycliste.

Une meilleure cohabitation entre ces utilisateurs du réseau routier montréalais a d’ailleurs fait l’objet d’un rapport d’une trentaine de recommandations, sur lesquelles l’administration Coderre doit encore se prononcer.

L'une des recommandations du rapport, déposé en mai, suggère de diminuer la présence de véhicules lourds dans certaines zones où circulent un grand nombre de cyclistes.

« Nous sommes en train d'étudier les recommandations, a assuré le responsable des transports au comité exécutif de la Ville de Montréal, Aref Salem. Nous sommes en faveur de toute mesure qui mène à une diminution du nombre de morts ou de blessés dans nos rues. »

Un mort, c'est un mort de trop. En tant qu'administration, on essaie et on travaille fort pour ne plus avoir de morts et de blessés graves.

Une citation de : Le responsable des Transports au comité exécutif de la Ville de Montréal, Aref Salem

C'est un avis que partage Magali Brebonne, chargée de projets chez Vélo Québec. « C’est le même type de collision qui se répète toujours. C’est un scénario qui est très connu des cyclistes et c’est d'ailleurs une de leurs craintes », a-t-elle dit.

« Il faut aller au-delà de la responsabilité individuelle et réfléchir à comment organiser la ville pour faire en sorte qu’on ait un système qui pardonne ce type d’erreur et que ça n’aboutisse pas au décès de quelqu’un », a-t-elle ajouté.

Selon Mme Brebonne, le plan « Vision zéro » est basé sur une telle stratégie collective afin de réduire au maximum le nombre de décès sur les routes de Montréal. Les nouvelles mesures sur la sécurité des cyclistes contenues dans ce plan doivent être présentées au mois d'août.

En attendant le rapport du coroner sur cette plus récente victime, des employés de la Ville ont également été dépêchés sur les lieux de l’accident afin de vérifier si l'intersection doit être sécurisée davantage.

La Ville de Montréal impose déjà des barres latérales à ses véhicules. Le maire Denis Coderre a cependant récemment interpellé Québec et Ottawa afin qu'ils légifèrent sur ce point dans le secteur privé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !