•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénurie dans les épiceries à cause des feux de forêt

Des rayons de viandes presque vides à l'épicerie Hagensborg Mercantile à Hagensborg, en C.-B.

Des rayons de viande presque vides à l'épicerie Hagensborg Mercantile à Hagensborg, en C.-B.

Photo : Jen Sima

Radio-Canada

Les sinistrés des feux de forêt qui font rage dans l'intérieur de la Colombie-Britannique (Nouvelle fenêtre) ont pris les épiceries d'assaut, vidant les rayons qui ne sont pas réapprovisionnés.

Avec les fermetures des routes, les camions d'approvisionnement des épiceries ne peuvent pas se rendre à destination. À Horsefly, au nord-est de Williams Lake, l'éleveur de bétail Santino Marazzo affirme que beaucoup de personnes évacuées viennent s'y ravitailler.

Nous avons très peu de nourriture dans notre magasin. L'autre chose dont nous avons cruellement besoin, ce sont des médicaments pour ceux qui souffrent de différents maux.

Santino Marazzo, éleveur de bétail

La communauté a également dû rationner son stock d'essence en limitant l'achat à 50 $ par personne jusqu'à ce qu'un camion-citerne vienne ravitailler la station lundi. M. Marazzo déplore le manque de communication de la part du district régional et provincial. Il dit que sa communauté ne compte que sur elle-même et sur la caserne de pompiers locale.

Des voitures qui attendent pour faire le plein à Williams Lake.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des voitures qui attendent pour faire le plein à Williams Lake.

Photo : Radio-Canada

Nous sommes résilients et nous nous entraidons. Les gens de Horsefly ont été incroyables tout simplement en se serrant les coudes.

Santino Marazzo, éleveur de bétail

La situation est semblable à 500 km vers l'ouest, à Hagensborg, où la municipalité vit les répercussions de la fermeture de la route 20. Depuis dimanche après-midi, les rayons de l'un des deux magasins se vident à vue d'oeil. Le propriétaire du Hagensborg Mercantile, Roger Brandt, explique que les camions sont incapables d'arriver puisque tous les accès sont bloqués.

Il y a eu une sorte de panique dans les achats alors les rayons sont vides.

Roger Brandt, Hagensborg Mercantile
Des frigos presque vides à l'épicerie Hagensborg Mercantile à Hagensborg, en C.-B.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des frigos presque vides à l'épicerie Hagensborg Mercantile à Hagensborg, en C.-B.

Photo : Jen Sima

M. Brandt remarque qu'il n'y a plus beaucoup d'aliments non périssables, que tous les produits laitiers ont été vendus et que ce sera bientôt le cas des viandes. La seconde épicerie de la municipalité, Bella Coola Co-op, fait le même désolant constat.

Bien que Hagensbord possède un aéroport, les aliments périssables arrivent généralement par la route deux fois par semaine de Vancouver. Sans aucune information sur une éventuelle réouverture des routes, Roger Brandt tente malgré tout de faire en sorte que ces camions d'approvisionnement arrivent à son magasin le plus rapidement, autant que possible.

Kevin Skrepnek, le porte-parole des services d'incendie de la province, dit que son équipe tente de maintenir le lien : « Parce qu'ils sont actuellement coupés en termes de communications, notre ministère leur a fourni des téléphones-satellites afin qu'ils puissent rester en contact », explique-t-il.

Ceux qui ont besoin de nourriture, de refuge et de médicaments peuvent chercher de l'assistance dans les centres d'accueil locaux d'urgence, mais certains résidents de Horsefly et Hagensborg estiment que cela ne suffit pas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Incidents et catastrophes naturelles