•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un rappeur fait une mise en demeure à Coca-Cola pour l’utilisation de sa marque de commerce

Le rappeur Brendan Richmond dénonce l'utilisation de sa marque de commerce Out for a Rip sur les bouteilles de Coca-Cola.

Le rappeur Brendan Richmond dénonce l'utilisation de sa marque de commerce par Coca-Cola.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Radio-Canada

Dans une vidéo publiée sur YouTube, le rappeur Brendan Richmond dénonce le fait que Coca-Cola s'est approprié sa phrase Out for a Rip dans une campagne publicitaire. L'artiste dit avoir enregistré la marque de commerce après avoir réalisé un vidéoclip devenu viral il y a quatre ans.

En guise de réponse à Coca-Cola, le rappeur de Kingston a réalisé une nouvelle vidéo, intitulée Out for a Sip, dans laquelle il dénonce l’atteinte à son droit de propriété intellectuelle.

 

Brendan Richmond, mieux connu sous le nom de B. Rich, a eu toute une surprise en apercevant une bouteille de Coca-Cola dans un commerce de Toronto sur laquelle était inscrit : « Out for a Rip ». La phrase signifie se balader avec ses amis.

En effectuant des recherches, le rappeur s’est aperçu que la compagnie l’utilisait dans le cadre d’une campagne publicitaire pancanadienne. Il dénonce le fait que personne ne l'a approché pour lui demander la permission.

Dans la vidéo, B. Rich dresse une liste de conditions pour parvenir à un règlement, dont une large livraison de bouteilles de Coke à sa résidence, des billets pour des matchs des Maple Leafs et des Blue Jays et un billet d’avion pour rendre visite à sa famille à Saskatoon.

L’avocat torontois en droit de la propriété intellectuelle Rob Kittredge apparaît dans la vidéo Out for a Sip.

L’avocat torontois en droit de la propriété intellectuelle, Rob Kittredge, apparaît dans la vidéo Out for a Sip.

Photo : YouTube / b richmond

L’avocat torontois en droit de la propriété intellectuelle Rob Kittredge représente l’artiste. Il admet que la réalisation de la vidéo est une façon plutôt inhabituelle de présenter une mise en demeure.

« Nous allons faire un suivi avec Coke pour attirer leur attention, mais nous nous doutons qu’ils ont déjà pris connaissance de l’affaire », explique-t-il, tout en ajoutant qu’un procès ne risque pas d’être nécessaire pour parvenir à une entente.

Le vidéoclip original Out for a Rip a connu un succès monstre depuis l’automne 2013, avec plus de 12 millions de visionnements sur YouTube. B. Rich a enregistré la marque de commerce un an plus tard. Les droits exclusifs s’appliquent notamment pour les productions musicales, les performances ainsi que les marchandises partout au Canada.

Un porte-parole de Coca-Cola a indiqué à CBC que la compagnie est au courant de l’existence de la vidéo Out for a Rip et qu’elle l’examine pour le moment.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Ontario

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Ontario.