•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveaux services d'hémodialyse en Gaspésie

Les traitements d'hémodialyse ne sont offerts qu'à Rimouski et Chandler pour l'instant.

Les traitements d'hémodialyse ne sont offerts qu'à Rimouski et Chandler pour l'instant.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le nouveau service d'hémodialyse est dispensé depuis le 3 juillet, à l'Hôpital de Gaspé. Ceux de Sainte-Anne-des-Monts et de Maria doivent commencer sous peu.

Pour l'instant, le service de Gaspé ne roule pas à plein régime. Seulement deux patients par jour sont traités, à raison de trois fois par semaine.

La direction du Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS) de la Gaspésie souhaite traiter quatre patients par jour quand l'équipe soignante aura acquis suffisamment d'expérience.

Robert Benoît, de Cap-aux-Os, est l'une des deux personnes traitées à Gaspé.

Auparavant, il devait se rendre à Chandler trois fois par semaine, ce qui représentait pour lui un total de 800 kilomètres de route hebdomadaire.

Il se dit soulagé que le service soit enfin offert à Gaspé. « Je suis à vingt minutes de chez moi. Je pars, je peux dîner à la maison. Je vais faire mon traitement, tout l’après-midi, je reviens pour souper à la maison. »

Beaucoup moins de stress, beaucoup moins de fatigue. C’est remarquable, c’est sûr que ça va changer ma vie.

Robert Benoît, patient
Robert Benoît reçoit ses traitements d'hémodialyse à l'hôpital de ChandlerAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Robert Benoît reçoit ses traitements d'hémodialyse à l'hôpital de Chandler

Photo : Radio-Canada

Celui qui s'est battu depuis deux ans pour le retour du service à Gaspé, Jean Lapointe, se réjouit tout autant. « C’est une très, très bonne nouvelle. Je suis content pour la Gaspésie. On n’est pas pire qu’ailleurs. On mérite autant de traitement. »

Jean LapointeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jean Lapointe milite pour obtenir un service d'hémodialyse à Gaspé.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

En mars dernier, le ministre de la Santé Gaétan Barrette avait annoncé la mise en place du service d'hémodialyse dans les hôpitaux de Gaspé, de Maria et de Sainte-Anne-des-Monts.

En Haute-Gaspésie, le préfet, Allen Cormier, attend impatiemment que les premiers traitements, prévus, le 30 septembre, débutent. Ils seront offerts « au premier étage, dans le même secteur où des infirmières sont affectées à offrir des soins en oncologie. »

Dans la Baie-des-Chaleurs, le service devrait débuter en décembre.

En 2016, un citoyen de Sainte-Anne-des-Monts, Cyrille Gibeault avait menacé de cesser ses traitements d'hémodialyse (Nouvelle fenêtre) puisqu'il devait parcourir près de 400 kilomètres, trois fois par semaine, pour les recevoir à Rimouski.

D’après les informations de Joane Bérubé

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Santé