•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Produits forestiers Résolu manque de main-d’œuvre à l’usine Kénogami

Produits forestiers résolu
Produits forestiers résolu Photo: Radio-Canada / Évelyne Cöté

Produits forestiers Résolu doit pourvoir une soixantaine de postes de travailleurs syndiqués à son usine Kénogami au cours des prochaines semaines.

Il s’agit de postes de papetiers, d’opérateurs et de techniciens électriques qui sont devenus disponibles en raison de départs à la retraite. La moyenne d’âge des travailleurs à l’usine Kénogami est de 57 ans.

Même si l’industrie des pâtes et papiers semble peu attrayante, entre autres avec l’imposition par les États-Unis d’une surtaxe sur le papier surcalandré, le porte-parole de Produits forestiers Résolu, Karl Blackburn, affirme qu’elle a encore un avenir.

« Je crois que demain matin, il va continuer de se construire des maisons en bois, je crois qu’il va continuer de se consommer du papier », souligne-t-il.

Ce n’est pas vrai qu’on va emballer un iPad avec un iPad. On va toujours avoir besoin de produits provenant de la fibre.

Karl Blackburn, directeur principal des affaires publiques et des relations gouvernementales chez Produits forestiers Résolu

Produits forestiers Résolu prévoit qu’elle devra combler 800 postes dans ses installations du Saguenay-Lac-Saint-Jean d’ici 2021, ce qui représente 40 % de son personnel.

Saguenay–Lac-St-Jean

Industrie forestière