•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Service en français au Manitoba : La SFM surveille les changements au système de santé

La présidente de la SFM, Jacqueline Blay dit suivre de près les changements au système de santé annoncé par le gouvernement du Manitoba.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Société franco-manitobaine (SFM) suit de près les changements au système de santé annoncé par le gouvernement du Manitoba, notamment la création d'un organisme qui chapeautera les Offices régionaux de santé dans certaines de leurs fonctions.

Le ministre de la Santé du Manitoba a annoncé la création d’un nouvel organisme afin de centraliser et de mieux coordonner certaines des fonctions qui revenaient auparavant aux Offices régionaux de santé.

L’annonce donne toutefois peu de détails sur le fonctionnement de cet organisme. Ce flou soulève des questionnements dans la communauté franco-manitobaine sur le rôle que jouera le français dans cette nouvelle entité.

« La nomination du Dr Fortier, l’actuel médecin-chef de Southern Health-Santé-Sud, comme président du Manitoba Clinical Leadership Council va permettre d’utiliser son expérience pour s’assurer que les services en français soient une considération de premier plan dans la planification coordonnée des services de santé au Manitoba » , a déclaré Brock Wright, le directeur de services de santé partagés du Manitoba.

Le gouvernement du Manitoba a indiqué qu'il était trop tôt pour savoir si l'organisme serait désigné bilingue, ce qui l'obligerait à respecter certaines règles de la Loi sur l'épanouissement de la francophonie manitobaine et si des places seraient réservées aux francophones dans le conseil d'administration.

La SFM dit avoir entendu certaines inquiétudes dans la communauté en raison du manque d'information sur la nouvelle structure, mais elle est optimiste.

« Nous avons reçu les assurances de la part du ministre de la Santé et de la ministre responsable des services en français, Rochelle Squires, il y a quelques semaines ,que l'angle francophone ne serait pas oublié dans la réorganisation du ministère de la Santé. Nous n’avons aucune raison de croire que certaines choses seront oubliées », a précisé la présidente de la SFM, Jacqueline Blay.

Elle affirme toutefois qu’elle restera vigilante et que la SFM suivra de près le dossier, malgré les promesses des ministres Rochelle Squires et Kelvin Goertzen.

Santé en français a par ailleurs fait parvenir une lettre au ministre Kelvin Goetzen pour avoir des précisions sur cette nouvelle entité et sur la place accordée au français.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Francophonie