•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

SGI poursuit deux bars en lien avec la mort des Van de Vorst

Earl Cameron, le vice-président directeur de SGI a les larmes aux yeux quand il pense au décès de la famille Van de Vorst.

Le cas de la famille Van de Vorst rend bien émotif Earl Cameron, le vice-président directeur de SGI.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Société d'assurances de la Saskatchewan (SGI) poursuit deux bars qui ont servi de l'alcool à Catherine McKay en janvier 2016. La femme fera aussi l'objet d'une poursuite de la part de SGI. Elle a conduit avec les facultés affaiblies et causé la mort d'une famille complète.

Correctif : Une version précédente de ce texte indiquait que Catherine McKay était poursuivie par SGI, mais l’action en justice n’a pas encore été lancée.

Sa voiture avait fauché celle de la famille Van de Vorst lors d'un accident à l’intersection de l’autoroute 11 et de la route Wanuskewin, dans les environs de Saskatoon, tuant mortellement les quatre membres de la famille, dont deux enfants, dans la nuit du 2 au 3 janvier 2016.

Deux établissements sont concernés par cette poursuite : il s’agit du Industrial Kitchen & Bar et du Crackers Licensed Cocktail & Dining Room de Saskatoon.

Il y a une obligation légale de s’assurer que vos clients sont en sécurité et qu’ils ne se blessent pas ou ne blessent pas les autres.

Earl Cameron, le vice-président directeur de SGI

Pour le vice-président directeur de SGI, cette poursuite doit servir d’exemple à tous les établissements qui servent des boissons alcoolisées.

La SGI affirme que les deux bars auraient dû empêcher Catherine McKay de reprendre le volant alors qu’elle n’était de toute évidence pas en état de conduire.

Dans sa poursuite, la société indique que les établissements ont fait preuve de négligence contributive, ce qui veut dire que le fait d'avoir servi de l'alcool est aussi mis en cause, selon SGI.

C’est la toute première fois que la société de la Couronne entreprend ce genre de poursuite contre des établissements servant de l’alcool.

Toutefois, d’autres juridictions à travers le Canada, dont l’Insurance Corporation of British Columbia (ICBC) lors du cas Widdowson c. Rockwell, ont déjà intenté des poursuites pour placer une partie de la responsabilité sur les entreprises qui encouragent la consommation non modérée d’alcool.

SGI entend entreprendre de tels recours envers les bars et restaurants pour d’autres cas similaires.

Ultimement, nous ne voulons plus jamais d’accidents comme celui-là.

Earl Cameron, le vice-président directeur de SGI

SGI indique que plus de 600 personnes ont été tuées et plus de 4000 ont été blessées dans des accidents liés à la conduite avec facultés affaiblies en Saskatchewan lors de la dernière décennie.

Avec les informations de Carl Sincennes

Saskatchewan

Justice et faits divers