•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coup de pouce financier pour les Sentiers du Moulin à Lac-Beauport

Affiche Pont en bois Sentiers du Moulin

Affiche Pont en bois Sentiers du Moulin

Photo : Radio-Canada / Sébastien Vachon

Radio-Canada

La survie des Sentiers du Moulin à Lac-Beauport pourrait être assurée à court terme. Le conseil municipal a voté, mardi soir, pour l'octroi d'une aide financière de 190 000 $ pour la poursuite des activités du centre de plein air menacé de fermeture.

L'organisme sans but lucratif Lasallien, qui gère également la base de plein air Le Saisonnier, avait lancé un cri d'alarme au printemps pour obtenir d'urgence un coup de pouce financier.

L'appel semble avoir été entendu. La résolution, qui n'a pas été adoptée à l'unanimité par les membres du conseil toutefois, prévoit de l'argent neuf pour la conception et la construction d'un nouveau chalet, et 84 000 $ pour éponger le déficit d'exploitation des sentiers de ski de fond la saison dernière.

« C'est important de les supporter. C'est beaucoup plus que la simple mathématique des coûts d'opération, ça fait partie de l'ADN de la municipalité. Il y a des gens qui viennent s'établir ici pour pouvoir profiter de ces installations-là. Ça fait partie de l'économie régionale », insiste le conseiller municipal Marc Bertrand qui a voté en faveur de la résolution.

Petite chute d'eau Sentiers du Moulin

Petite chute d'eau Sentiers du Moulin

Photo : Radio-Canada / Sébastien Vachon

Meilleure collaboration souhaitée

Le centre des Sentiers du Moulin est déficitaire depuis quelques saisons en raison des coûts d'entretien importants pour le ski de fond. Chaque sortie pour tracer les 50 km de pistes coûte environ 450 $ en personnel et en essence, sans compter les bris mécaniques des équipements qui doivent être remplacés.

Marc Bertrand souhaite que ce coup de pouce financier marque le début d'une nouvelle collaboration avec la Ville de Lac-Beauport.

« À mon avis, le problème majeur n'est pas seulement financier, c'est qu'il y a un manque de communication entre la municipalité et l'organisme Lasallien. On souhaite que ça, ça puisse se corriger en cours de route », maintient le conseiller municipal qui a lui-même été gestionnaire d'un centre de ski de fond.

En plus des activités de ski de fond, le vélo de montagne est en plein développement aux Sentiers du Moulin. L'organisme Lasallien a par ailleurs soumis à la Ville de Lac-Beauport un nouveau modèle d'affaires pour diversifier ses revenus avec de l'hébergement et de la restauration sur les lieux.

Le dossier n'est peut-être pas réglé pour de bon cependant. Selon ce que rapporte Le Journal de Québec jeudi, la mairesse Louise Brunet, qui n'a pas voté en faveur de la résolution, songe à apposer son veto pour bloquer l'aide financière accordée. Elle reproche aux conseillers Marc Bertrand et Guy Gilbert de s'être placés en situation de conflit d'intérêts.

Une séance extraordinaire du conseil municipal se tiendra vendredi à Lac-Beauport.

Québec

Économie