•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Wemotaci accueille les Jeux autochtones interbandes pour la première fois

Le site de Wemotaci, au pied des montagnes et près de l'eau, a été choisi par les Atikamekw pour sa situation géographique et son accessibilité.

Wemotaci

Photo : Radio-Canada / Madeleine Goubau

Radio-Canada

La population de la communauté atikamekw de Wemotaci de quelque 1200 âmes, en Haute-Mauricie au Québec, va pratiquement doubler au cours des prochains jours. Près de 1000 jeunes athlètes provenant de 16 communautés autochtones du Québec y sont attendus à l'occasion des Jeux autochtones interbandes 2017.

C'est la première fois que la nation atikamekw est l'hôte des Jeux. Les organisateurs espèrent que l'événement sportif aura des retombées positives sur la communauté de Wemotaci au cours des prochaines années, notamment grâce à la construction d'infrastructures sportives.

« On n'avait pas de piste et pelouse, ça a été fait dans le cadre des Jeux, mentionne la coordonnatrice, Gaétane Petitquay. On a des infrastructures pour le cross-country qui ont été mises en place également. »

La communauté innue de Mashteuiatsh a été l'instigatrice des premiers Jeux autochtones interbande en 1991. L'événement se tient maintenant tous les deux ans.

L'objectif, c'est d'avoir des saines habitudes de vie.

Gaétane Petitquay, coordonnatrice

Les athlètes, âgés de 9 à 17 ans, participeront à l'une ou l'autre des 45 disciplines sportives.

De jeunes participants des Jeux autochtones interbandes 2015.

De jeunes participants des Jeux autochtones interbandes 2015.

Photo : Facebook

Des activités socioculturelles sont offertes aux participants en soirée, puisque l'objectif de l'événement va au-delà du simple dépassement sportif.

« La plupart, ceux des régions éloignées, c'est une des rares sorties qu'ils font, explique Gaétane Petitquay. C'est l'échange et le partage entre les différentes communautés, se créer des réseaux d'amis. »

Selon elle, ces Jeux ont un impact à long terme sur les jeunes athlètes qui participent à l'événement.

« C'est quelque chose qui est populaire auprès de la jeunesse. D'une année à l'autre, il y a des gens qui ont déjà participé comme athlètes qui s'impliquent bénévolement. »

Des coureurs participent à une épreuve des Jeux autochtones interbandes 2015.

Des coureurs participent à une épreuve des Jeux autochtones interbandes 2015.

Photo : Facebook

Une importante organisation a été nécessaire pour permettre à la communauté de pratiquement doubler en l'espace de quelques jours. Les quelque mille participants et leurs entraîneurs sont hébergés dans les deux écoles de la communauté et à la maison des jeunes.

Une équipe verte a également été créée pour l'occasion, puisque la communauté n'a pas de service de recyclage en temps normal.

Les organisateurs ont également fait appel à des musiciens pour divertir la foule en soirée.

Les deux présidents d'honneur, le chirurgien autochtone Stanley Volant, ainsi que l'ambassadrice des saines habitudes de vie pour Québec en forme, Sylvie Bernier, seront sur place pour rencontrer les participants.

 

Mauricie et Centre du Québec

Autochtones