•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le drapeau manitobain revisité en murale pour raconter l’histoire de la province

Voici comme les artistes Nereo II et John Padua ont créé une murale chargée de raconter l'histoire du Manitoba et ouvrir une porte sur le futur de la province. Elle a été dévoilée à l'occasion du 150e anniversaire du Canada, le premier 1er juillet à La Fourche de Winnipeg.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une peinture murale chargée de raconter l'histoire du Manitoba et ouvrir une porte sur le futur de la province a été inaugurée à l'occasion du 150e anniversaire du Canada, le 1er juillet à La Fourche de Winnipeg.

Un texte de Geneviève Lapalme

L’oeuvre d’art publique, créée par Nereo II et John Padua, orne le passage souterrain sud situé à La Fourche, un lieu emblématique historique de la capitale manitobaine.

L’artiste Nereo II s’est inspiré du drapeau manitobain pour la création de cette oeuvre.

« Tout au long de la création, j’ai gardé en tête le concept du croisement des rivières Rouge et Assiniboine à La Fourche. Le symbolisme d’une croix rouge, comme on retrouve sur le drapeau manitobain, me semblait lacunaire », souligne Nereo II.

Il a plutôt voulu mettre l’accent sur l’évolution de l’histoire, un concept matérialisé en couleurs par un bison aîné superposé à un jeune bison.

« Selon moi, cette oeuvre représente l’avancement, la reddition et l’acceptation de l’évolution qui prend place à travers l’orientation et les conseils », explique l’artiste.

L'inauguration de l’oeuvre a donné un avant-goût de l’édition 2017 du festival de murales Wall-to-wall, organisé par Synonym Art Consultation à l’automne.

« C’est important de raconter une histoire et d’aborder une thématique sociale qui générera une conversation à travers chacune des oeuvres publiques que nous réalisons. Pour cette oeuvre, nous reconnaissons que nous créons à même un territoire traditionnellement cri, anichinabé, oji-cri, dakota et déné et sur la terre mère de la nation métisse », a précisé la cofondatrice de Synonym Art Consultation, Chloe Chafe.

Nereo II concevra une autre oeuvre sur le mur opposé du passage souterrain lors du festival Wall-to-wall en septembre.

Wall-to-wall est un festival qui rassemble art public, musique, performances et mentorat durant tout le mois de septembre à Winnipeg.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !