•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un bénévole qui vient de loin

Le comptable de Vancouver à son poste à la sécurité des Jeux de l'Acadie.

Glenn Greig est venu passer deux semaines dans les maritimes. Il n'avait pas prévu prendre 5 jours de ses vacances pour faire du bénévolat, mais ne le regrette aucunement.

Photo : Radio-Canada / Anaïs Brasier

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Glenn Greig habite à Vancouver. Il a parcouru plus de 4000 km en avion pour visiter un ami à Fredericton. Une fois arrivé, il a décidé de sacrifier cinq jours de ses vacances aux Jeux de l'Acadie.

Un texte de Anaïs Brasier

« J’ai vu ça comme l’occasion idéale de découvrir la culture du Nouveau-Brunswick et la culture acadienne », affirme Glenn Greig de son expérience aux Jeux de l’Acadie.

Selon lui, la meilleure façon d’apprendre à connaître une région et ses habitants, c’est de s’y plonger complètement. Il n’a donc pas hésité une seconde quand son ami qu’il venait visiter lui a proposé de s’impliquer comme bénévole pour un événement acadien et francophone.

 

Accueilli à bras ouverts

Le comptable de Vancouver ne parle pas un mot de français. Mais il assure que la langue n’a pas été un obstacle pour son intégration aux Jeux de l’Acadie. « Non seulement les gens ici sont incroyablement amicaux et chaleureux, mais ils ont aussi un esprit d’équipe fantastique. J’ai été accueilli à bras ouverts ». Il a tout de même appris quelques mots en français depuis le début des Jeux. Il peut notamment dire bonjour, bonsoir et merci.

Son expérience aux Jeux de l’Acadie se termine demain, mais il lui reste encore une semaine de vacances dans les Maritimes. Il en profitera pour visiter d'autres régions du Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse. Il espère que ses quelques jours d’intégration dans la communauté acadienne faciliteront les nouvelles rencontres durant son séjour.

Mais surtout, il a hâte de raconter son aventure et de parler de la culture acadienne à ses amis de Vancouver.

Les Jeux de l'Acadie 2017 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie