•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Seconde entente de principe entre Glencore Canada et les syndiqués d'une mine au Nunavik

La mine Raglan, au Nunavik

La mine Raglan, au Nunavik

Photo : mineraglan.ca

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une deuxième entente de principe est intervenue en vue du renouvellement de la convention collective, vendredi, entre Glencore Canada et ses 575 syndiqués de la mine Raglan.

La nouvelle a été confirmée par le Syndicat des métallos, affilié à la FTQ. Le syndicat n'a pas voulu dévoiler le contenu de l'entente de principe, préférant en garder la primeur pour ses membres – comme c'est habituellement le cas en pareille circonstance.

La première entente de principe, qui était intervenue le 1er juin, avait été rejetée au début de cette semaine. Les discussions avaient donc repris entre les parties, mardi.

En mai , les travailleurs s'étaient dotés d'un fort mandat de grève, dans une proportion de 99,6 %. Ils n'ont toutefois pas exercé leur mandat de grève.

La mine Raglan est une mine de nickel située au Nunavik.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !