•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Le premier mariage gai au sein de la GRC

    Sugar Sammy entame une tournée pancanadienne en s'arrêtant à Winnipeg.

    Radio-Canada

    En 2006, Jason Tree et David Connors sont les premiers policiers homosexuels de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) à se marier. Pour le 150e anniversaire du Canada, faites connaissance avec le jeune couple de Nouvelle-Écosse.

    Ce reportage du Téléjournal du journaliste Marc-Antoine Ruest, diffusé le 19 mai 2006, relate leur histoire. Les deux hommes se sont rencontrés à l’université huit ans auparavant. Surpris de l’attention médiatique soulevée par leur union, ils pensent pouvoir servir d’exemple à de futurs policiers.

    Même si vous êtes gai, vous pouvez devenir membre de la GRC, il y a beaucoup de soutien.

    L’agent Jason Tree

    Le couple a convolé en justes noces le 30 juin 2006 à Yarmouth, en uniforme. L’événement se déroule un an après la légalisation au pays du mariage entre deux conjoints du même sexe.

    Le mariage gai au Canada

    • En décembre 2001, la Commission canadienne des droits de la personne recommande au ministre de la Justice de légaliser le mariage gai. De novembre 2002 à avril 2003, un comité parlementaire tient des audiences publiques sur le sujet.
    • Quelques heures après le jugement du 10 juin 2003, Michael Leshner et Michael Stark se marient à la cour municipale de Toronto. Ils forment le premier couple gai uni légalement par le mariage au Canada.
    • Le 17 juin 2003, le ministère de la Justice annonce le dépôt d’un projet de loi qui légalisera le mariage gai. Un mois plus tard, le ministre Martin Cauchon demande cependant à la Cour suprême de se prononcer sur la constitutionnalité d’une telle loi.
    • De juillet 2003 à juin 2005, huit provinces canadiennes et le territoire du Yukon légalisent le mariage gai. Les gouvernements de l’Alberta, de l’Île-du-Prince-Édouard, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut n’ont pas reconnu ce droit aux couples homosexuels.
    Encore plus de nos archives 

    Archives

    Nouvelle-Écosse