•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Le premier mariage gai au sein de la GRC

    Près de 2300 paniers de l'espoir seront livrés à Sherbrooke par la Fondation Rock-Guertin.

    Radio-Canada

    En 2006, Jason Tree et David Connors sont les premiers policiers homosexuels de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) à se marier. Pour le 150e anniversaire du Canada, faites connaissance avec le jeune couple de Nouvelle-Écosse.

    Ce reportage du Téléjournal du journaliste Marc-Antoine Ruest, diffusé le 19 mai 2006, relate leur histoire. Les deux hommes se sont rencontrés à l’université huit ans auparavant. Surpris de l’attention médiatique soulevée par leur union, ils pensent pouvoir servir d’exemple à de futurs policiers.

    Même si vous êtes gai, vous pouvez devenir membre de la GRC, il y a beaucoup de soutien.

    L’agent Jason Tree

    Le couple a convolé en justes noces le 30 juin 2006 à Yarmouth, en uniforme. L’événement se déroule un an après la légalisation au pays du mariage entre deux conjoints du même sexe.

    Le mariage gai au Canada

    • En décembre 2001, la Commission canadienne des droits de la personne recommande au ministre de la Justice de légaliser le mariage gai. De novembre 2002 à avril 2003, un comité parlementaire tient des audiences publiques sur le sujet.
    • Quelques heures après le jugement du 10 juin 2003, Michael Leshner et Michael Stark se marient à la cour municipale de Toronto. Ils forment le premier couple gai uni légalement par le mariage au Canada.
    • Le 17 juin 2003, le ministère de la Justice annonce le dépôt d’un projet de loi qui légalisera le mariage gai. Un mois plus tard, le ministre Martin Cauchon demande cependant à la Cour suprême de se prononcer sur la constitutionnalité d’une telle loi.
    • De juillet 2003 à juin 2005, huit provinces canadiennes et le territoire du Yukon légalisent le mariage gai. Les gouvernements de l’Alberta, de l’Île-du-Prince-Édouard, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut n’ont pas reconnu ce droit aux couples homosexuels.
    Encore plus de nos archives 

    Commentaires fermés

    L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

    Archives

    Nouvelle-Écosse