•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La voix de Radio-Canada aux Îles prend sa retraite

Line Danis

Line Danis a été la voix de Radio-Canada aux Îles-de-la-Madeleine durant 26 ans.

Photo : Line Danis

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Celle qui a été la « voix des Îles-de-la-Madeleine » à Radio-Canada pendant 26 ans, la journaliste Line Danis, prend sa retraite.

Un texte de Jean-François Deschênes d’après une entrevue réalisée à Bon pied, bonne heure

Elle s’est installée sur l'archipel en 1986, au moment où son conjoint, Lester Duguay, venait faire un remplacement en chirurgie à l’hôpital des Îles. Ils ne sont jamais repartis.

La relationniste pour l’hôpital Saint-Luc à Montréal est devenue bénévole pour la Fondation de l’hôpital des Îles. C’est lors d’une campagne de financement qu’elle se fait remarquer par un réalisateur de la radio de Radio-Canada à Matane.

Il l’a convaincue de proposer sa candidature pour couvrir l’actualité sur l’archipel en tant que pigiste. « Je suis partie le mardi suivant pour Matane. J’ai été en entraînement durant deux semaines. Je suis repartie aux Îles avec mon micro et j’ai commencé ma carrière à Radio-Canada. »

Line Danis jeune
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Line Danis a été relationnsite pour l'hôpital Saint-Luc à Montréal.

Photo : Radio-Canada

Mal de mer

L'archipel est un endroit rempli de défis, surtout pour quelqu’un qui a le mal de mer.

La seule fois où elle a embarqué sur un bateau de pêche, c’est lors d’un lancement de saison de pêche au homard, mal lui en pris. « Ç’a été l’enfer et je peux vous dire qu’il n’y a plus aucun pêcheur des Îles qui m’a laissé embarquer à bord de son bateau », dit-elle amusée par ce souvenir. « J’aime beaucoup la pêche au homard, mais… sur la terre ferme. »

Écoutez l’entrevue de Line Danis qui raconte ses 26 années d’expérience journalistique aux Îles, lors de l’émission Bon pied, bonne heure.

Line Danis

Line Danis

Photo : Line Danis

Un lieu de proximité

Travailler comme journaliste sur un territoire où tout le monde se connaît n’est pas simple, surtout lorsque l'on couvre des drames qui touchent toute la communauté.

La carrière de Line Danis a notamment été marquée par des tragédies comme l'écrasement de l'avion de Jean Lapierre en 2016.

Mais c’est surtout le naufrage de l'Acadien II, en 2008, qui l’a le plus bouleversée parce qu’elle connaissait les victimes. La mère d’un des pêcheurs l’interpellait : « Il faut que tu m’aides Line, la Garde-Côtière ne veut pas retrouver mon fils » se rappelle-t-elle.

« Ç’a été une semaine complètement infernale, ça a été […] l’événement de cette carrière-là, c’est clair. »

— Une citation de  Line Danis, journaliste
Line Danis devant un navire
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La journaliste radio a aussi fait quelques reportages pour la télévision.

Photo : Radio-Canada / Line Danis

Chasse au phoque

La journaliste est aussi satisfaite d’avoir donné la chance aux chasseurs de phoque de s’exprimer au début des années 90 (Nouvelle fenêtre), au moment où les défenseurs des animaux étaient sur les tribunes internationales pour dénoncer cette chasse traditionnelle. « On a entendu le point de vue des chasseurs de phoques des Îles pour la première fois. »

« Au fil des ans, je pense qu’on peut croire que l’opinion sur la chasse aux phoques a changé au Québec et elle a certainement changé aussi au Canada. »

— Une citation de  Line Danis, journaliste

Écoutez un reportage réalisé par Line Danis le 28 février 1993.

Chasse aux phoques

Chasse aux phoques

Photo : La Presse canadienne / JONATHAN HAYWARD

Elle indique qu'elle n'a pas encore eu le temps de penser avec précision à ce qu'elle fera pendant sa retraire. Elle sait toutefois qu'elle veut passer du bon temps avec son conjoint à sa maison des Îles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !