•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un laboratoire ambulant destiné à la santé et la sécurité au travail 

Des gens observent le laboratoire mobile en santé et sécurité de l'Université Laurentienne de l'extérieur

Inauguration du laboratoire mobile en santé et sécurité de l'Université Laurentienne

Photo : Radio-Canada / Stéphany Laperrière

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Centre de recherche sur la santé et sécurité au travail de l'Université Laurentienne (CRSST) souhaite se rapprocher des communautés du Nord de l'Ontario à l'aide d'un laboratoire mobile.

Un texte de Stéphany Laperrière

Le véhicule, qui mesure plus de 12 mètres, contient une clinique, une aire de rencontre et du matériel de recherche.

L'objectif du laboratoire mobile est de recueillir davantage d'information sur la santé et sécurité des travailleurs du Nord de la province, en allant à leur rencontre.

« On peut aller chercher les participants là où ils travaillent », dit Dr Michel Larivière, psychologue et professeur à l'Université Laurentienne.

Un étudiant manipule de l'équipement à l'intérieur du laboratoire mobile
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Intérieur du laboratoire mobile en santé et sécurité au travail de l'Université Laurentienne

Photo : Radio-Canada / Stéphany Laperrière

Le véhicule permet aussi de réduire les coûts de transport des chercheurs et étudiants qui participent aux travaux de recherche, ajoute Dr Larivière.

Le CRSST compte actuellement 40 chercheurs multidisciplinaires qui pourront tous avoir accès au laboratoire mobile, indique sa directrice Sandra Dorman.

Les domaines de recherche du CRSST comprennent notamment la santé mentale, la qualité de vie au travail, l'effort physique et la prévention des blessures.

Du matériel de recherche à l'intérieur du laboratoire mobile
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Du matériel de recherche à l'intérieur du laboratoire mobile

Photo : Radio-Canada / Stéphany Laperrière

Attendu depuis longtemps

Le président international du Syndicat des Métallos, Leo Gerard, se réjouit de ce nouveau laboratoire, qu'il dit avoir attendu pendant plus de 10 ans.

« Nous avions l'habitude de faire des recherches après les accidents, maintenant nous allons faire des recherches avant », dit-il.

Le gouvernement provincial a versé pour le projet près de 500 000 $.

Le laboratoire mobile accueille ses premiers visiteurs
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le laboratoire mobile accueille ses premiers visiteurs

Photo : Radio-Canada / Stéphany Laperrière

« Ça prend en compte les réalités du Nord de l'Ontario, indique le ministre ontarien du Travail, Kevin Flynn, qui ajoute qu'il ne faut pas aborder les enjeux de santé et sécurité en milieu de travail de la même façon que dans le passé . »

Le recours à un laboratoire mobile pour la recherche en santé et sécurité au travail est une première au Canada, affirme le recteur de l'Université Laurentienne, Dominic Giroux.

Le véhicule sillonnera les routes du Nord à partir de cet automne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !