•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Parti libéral du Manitoba n’aura pas de chef jusqu’au 21 octobre

Les candidats à la direction du Parti libéral du Manitoba (de gauche à droite) : Jon Gerrard, Judy Klassen, Dougald Lamont et Cindy Lamoureux

Les candidats à la direction du Parti libéral du Manitoba (de gauche à droite) : Jon Gerrard, Judy Klassen, Dougald Lamont et Cindy Lamoureux

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le conseil d'administration du Parti libéral du Manitoba (PLM) a choisi de ne pas nommer de chef intérimaire pour diriger le parti, après la démission de la chef intérimaire Judy Klassen.

La députée de Keewatinook avait été nommée chef intérimaire en octobre 2016. L'ancienne chef du PLM, Rana Bokhari, avait démissionné de son poste quelques semaines après avoir subi une défaite cuisante lors des élections provinciales en avril 2016.

Mme Klassen a récemment cédé la direction intérimaire du parti afin de se présenter comme candidate officielle à la direction du parti.

Les deux autres députés libéraux à l'Assemblée législative du Manitoba, Cindy Lamoureux et Jon Gerrard, ont également annoncé leur intention de briguer la chefferie de leur parti. Dougald Lamont, un conseiller en communications et militant libéral de longue date, s'est également lancé dans la course.

Le président du PLM, Paul Brault, sera le porte-parole du parti jusqu'au congrès à la direction prévu le 21 octobre.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !